France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Quali’Drop pour évaluer mes pulvérisateurs en début de saison

Vigne
16.11.2018
Utilisation qualidrop

Michel Bernard apprécie l’outil Quali’Drop pour ajuster le réglage de ses 4 pulvérisateurs en début de campagne.

Commencer la saison avec un pulvérisateur bien réglé

Portrait de vigneron Michel BernardDepuis 2 ans, Michel Bernard, vigneron dans le Vaucluse sur un domaine de 70 hectares, utilise l’outil Quali’Drop pour régler ses 4 appareils de pulvérisation en début de campagne. Il installe le dispositif qui se compose d’un kit comportant des plaques noires à monter sur un support rigide dans la cour de son exploitation. Ensuite, il pulvérise avec les appareils à régler un mélange d’eau et d’argile blanche selon un écartement qui varie selon les pulvérisateurs et leur destination parcellaire. « Cela me permet de visualiser directement la répartition des gouttelettes et de détecter les éventuels défauts. Une vérification très importante après l’hivernage des appareils où l’on détecte souvent des jets bouchés, des rampes mal fermées. L’objectif est d’ajuster ainsi les réglages et de commencer la campagne avec des appareils bien réglés pour une qualité de pulvérisation optimale. Cela était particulièrement important en 2018 compte tenu de la pression mildiou ; d’ailleurs, un de mes 4 appareils n’était pas passé au banc d’essai Quali’Drop cette année et j’ai pu observer des taches de mildiou liées à un défaut de pulvérisation avec cet enjambeur ! » En 2017, Quali’Drop lui a même permis de constater un mauvais choix de jets sur un enjambeur neuf et de revenir donc vers le constructeur pour des aménagements adaptés.

Un outil pédagogique pour sensibiliser à la qualité de pulvérisation

Au-delà du réglage, Michel Bernard apprécie l’aspect pédagogique de Quali’Drop. « Pour évaluer les pulvérisateurs, cela prend une demi-journée à laquelle participent les 4 tractoristes du domaine qui effectuent les traitements. Ils peuvent ainsi constater tout l’intérêt des réglages en début de saison et cela les sensibilise plus généralement à la qualité de pulvérisation pour des traitements réussis. Cela leur permet ainsi d’être encore plus attentifs et vigilants lors des applications ».