Vous êtes ici

Share page with AddThis

Vendanges : une production nationale en recul de près de 20 %

Vigne
14.11.2017
Vigne à maturité

Gel, grêle et sécheresse expliquent la baisse de la production viticole de près de 20 %.

Une note de conjoncture d’Agreste, le service statistique du ministère de l’Agriculture, datée du 9 novembre avance une récolte viticole de 36,8 Mhl, soit un recul de 18 % en un an et de 19 % par rapport à la moyenne des cinq dernières années. Plusieurs phénomènes expliquent ce mauvais résultat : des gelées au printemps, notamment dans le Bordelais, dans les Charentes, en Alsace et dans le Jura. Puis se sont enchainés des épisodes de grêle et de coulure. Le premier en Bourgogne-Beaujolais, dans le Sud-Ouest, dans le Languedoc et dans le Sud-Est tandis que le second a notamment sévi sur le pourtour méditerranéen. Sans oublier la sécheresse en fin d’été, associée à de la chaleur et du vent, qui a conduit à la déshydratation des baies. Là encore, ce sont les vignobles méditerranéens et du Beaujolais qui ont été les plus touchés.