France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Du biocontrôle contre le mildiou et l’oïdium de la vigne

Vigne
21.11.2016
Zoom grappe de raisin sur pied de vigne

Dès 2017, Syngenta lance Bastid et Blason, stimulateurs des défenses naturelles, sur vigne et légumes sous serre*.

Composés de 12,5 g/l de COS-OGA, Bastid et Blason sont des Stimulateurs des Défenses Naturelles (SDN) de la vigne. Ils sont homologués à la dose de 2 L/ha et seront préconisés en préventif et en association avec un fongicide conventionnel.

Un mode d’action unique, naturel et original

De type SDN éliciteur, leur mode d’action suscite rapidement, après l’application, un état de défense de la vigne lui permettant de se défendre contre les attaques de mildiou et d’oïdium.
Bastid et Blason sont composés d’oligosaccharides (fragment de sucre), débris résultant de l’attaque d’une plante par un pathogène :

  • Le COS, issu de carapaces de crustacés, mime les débris de la membrane du champignon pathogène ; il est reconnu par la plante comme un signal d'attaque qui déclenche des mécanismes de défense.
  • L'OGA, issu de pectine de fruits, mime les débris de la paroi des cellules de la plante ; il est aussi reconnu comme un signal d’attaque qui déclenche des mécanismes de défense.
  • Le COS-OGA, association inédite et brevetée, stimule plus fortement les défenses de la plante.

La reconnaissance de ces signaux va stimuler les défenses naturelles de l'ensemble des organes (feuilles et grappes) ayant reçu le produit et leur permettre de se défendre contre les attaques de pathogènes.

Une réduction des applications de produits phytosanitaires

Ils s’intègrent simplement dans les programmes de protection. Ils permettent ainsi de réduire les doses de produits phytosanitaires de 20 à 50 %, qu’ils soient conventionnels ou à base de cuivre, très utilisés en agriculture biologique.

*Tomate, concombre et poivron à la dose de 4 L/ha et fraise à la dose de 2 L/ha.