France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Tournesol : gare aux limaces

Tournesol
04.06.2019
Parcelle avec levée de tournesol

Tournesol, maïs : gare aux limaces

La gestion du risque limace se fait à la parcelle avec notamment la pose de pièges.

Quelques dégâts de limaces ont été repérés dans les cultures de printemps. Le retour d’un climat plus humide dans les jours à venir pourrait favoriser le déplacement de ces ravageurs. La pose de pièges est un solide indicateur : aussi bien dans les parcelles de maïs que de tournesol. Le risque est d’autant plus grand que le sol est argileux, motteux et que le développement de la végétation a été important durant l’interculture. Les semis les plus précoces sont les plus sensibles. De même un précédent colza ou céréales d’hiver sera jugé plus à risque. Les dégâts de la limace grise (4 à 5 cm pour la taille adulte) sont avant tout aériens tandis que ceux de la limace noire (2,5 à 4 cm), sont principalement souterrains.

 

Surveiller les limaces

23/04/19
Deux espèces sont nuisibles en grandes cultures : la limace grise et la limace noire.

Les semis de tournesol ont débuté. Le retour des limaces, gourmandes de cultures tendres, est à prévoir. Leur présence est favorisée par des hivers doux, des conditions humides, un sol frais, un lit de semences pailleux, une préparation du sol grossière, des sols argileux avec une forte présence de cailloux. En grandes cultures, deux espèces de limaces sont particulièrement nuisibles : la grise et la noire. La limace grise, de couleur rose violacé pour les jeunes et gris beige pour les adultes, génère essentiellement des dégâts aériens. La limace noire, de gris bleuâtre pour les jeunes à noire pour les adultes, provoque quant à elle des dégâts avant tout souterrains.