France

Vous êtes ici

Mildiou sur tournesol, ouvrez l’œil !

Tournesol
08.06.2021
Mildiou du tournesol

Les attaques précoces de mildiou restent préjudiciables sur tournesol. La lutte doit associer agronomie, chimie et prophylaxie.

Sur tournesol, la présence de mildiou provoque des symptômes d’autant plus graves que l’attaque est précoce. L’an passé, près de 19 % des parcelles observées présentaient des symptômes : des attaques en forte augmentation ces deux dernières campagnes. En début de cycle, les plantules contaminées présentent un retard de croissance, apparaissent « rabougries » et montrent des cotylédons jaunes. Des zones décolorées vert plus clair sont visibles sur les feuilles, dont la face inférieure est recouverte d’un feutrage blanc plus ou moins intense. Même si la déclaration des fortes attaques auprès des Sral n’est plus obligatoire, la lutte intégrant l’ensemble des moyens prophylactiques, agronomiques, génétiques et chimiques reste, elle, de rigueur pour assurer une gestion durable de ce champignon sur le territoire. Les symptômes de mildiou peuvent parfois être confondus avec ceux de la rouille blanche, à la différence près que celle-ci n’occasionne pas de nanisme.