France

Vous êtes ici

Premier bilan des récoltes de tournesol

Tournesol
06.10.2020
Champs tournesol

Les rendements du tournesol sont directement liés à la pluviométrie reçue. Logiquement, les parcelles irriguées s’en sortent mieux.

La récolte des tournesols a réellement débuté en septembre. Si les fenêtres climatiques disponibles sur les quinze premiers jours du mois ont bien été exploitées, le retour des pluies depuis deux semaines complique l’avancée des chantiers. Les résultats sont directement liés à la pluviométrie absorbée par les cultures. Les petites terres, conduites en sec, atteignent parfois difficilement les 12 à 15 q/ha. Dans les sols superficiels, la moyenne des rendements est, pour l’instant, comprise entre 20 et 22 q/ha. Elle passe à 26-28 q/ha en sol profond et en cultures irriguées. La barre des 30 q/ha semble difficile à atteindre cette année, même en bonnes terres. Terres Inovia estime que « les orages d’août n’ont pas profité à tous les tournesols et sont parfois arrivés trop tardivement pour rattraper le stress hydrique subi pendant la floraison. » Ainsi certaines petites terres conduites en sec décrochent : de 12 à 15 q/ha à peine. Mais il y a également des situations à faible réserve utile qui atteignent les 24-26 q/ha illustrant la robustesse du tournesol au regard du climat.