France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Les variétés oléiques et tolérantes aux herbicides gagnent du terrain

Tournesol
27.11.2015

Bénéficiant d’une prime chez les organismes stockeurs, les variétés oléiques continuent de progresser en France. La montée en puissance des surfaces consacrées aux VTH se confirme aussi.

 

Une réduction des rendements en tournesol en 2015

Selon les premières évaluations de la profession, le rendement moyen en tournesol pour la campagne 2015 reculerait de 20 % par rapport à l’an passé, à 2,1 t/ha contre 2,4 t/ha en 2014. Cette baisse, qui concerne toutes les zones de production, en particulier dans l’Est, touche en fait l’ensemble des cultures de printemps, handicapées par les conditions climatiques et des dégâts dus aux ravageurs à la levée.

L’importance des variétés face aux maladies

Les cultures de tournesol doivent faire face au développement de problématiques complexes comme le verticillium, le mildiou et l’orobanche sans oublier les maladies historiquement présentes comme le phomopsis et le phoma. Face à toutes ces menaces, c’est la variété qui doit apporter des réponses, voire l’association de la génétique et de solutions phytosanitaires pour le cas spécifique de l’orobanche. Dans ce contexte difficile, les agriculteurs se tournent vers la meilleure génétique possible, alliant la performance de rendement et la tolérance aux maladies. Avec une trentaine de variétés, Syngenta est leader du marché et propose un catalogue en phase avec les besoins français. La moitié de sa gamme est consacrée aux variétés oléiques.

+ 10 % en 2015 pour les variétés oléiques en France

Si le tournesol oléique ne représente que 5 % du marché mondial, il connait en revanche un développement important en France depuis 10 ans. En 2015, il a engrangé une hausse de 10 points, pour atteindre 70 % du marché. Ce type de tournesol présente des atouts santé indéniables et profite de la disgrâce de l’huile de palme. Il confirme son attractivité dans un marché où la demande dépasse l’offre, amenant les organismes stockeurs et les triturateurs à proposer une prime additionnelle qui améliore la rentabilité de la culture.

Syngenta accompagne également le déploiement d’une technologie qui monte en puissance, aussi bien sur les marchés oléiques et linoléiques : les variétés tolérantes aux herbicides (VTH). Atout précieux face aux flores complexes (ambroisie, xanthium, datura, chardon…), les VTH représentent désormais 23 % du marché. Syngenta se positionne sur le segment du Clearfield en proposant des variétés tolérantes linoléiques et oléiques et sa solution Listego.

Des surfaces à la baisse
Les surfaces implantées en tournesol connaissent une baisse significative : moins de 150 000 hectares en deux ans. Le tournesol se fait plus rare dans le Centre-Ouest et l’Est et se concentre sur les zones traditionnelles de production, en Midi-Pyrénées et Poitou-Charentes.