France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Tournesol oléique : des innovations majeures pour les semis 2019

Tournesol
22.11.2018
Champ de tournesols au stade floraison

Rendement, résistance aux maladies et teneur en huile élevée pour trois nouvelles variétés de tournesol oléique.

Résistance à toutes les maladies

Les conditions climatiques de cet automne ont perturbé le semis et la levée des colzas. Pour les agriculteurs à la recherche d’une nouvelle tête de rotation, Syngenta propose pour les semis 2019 trois variétés de tournesol oléique : SY Octavio et NX72394, deux demi-précoces, et SY Genio un demi-tardif. Toutes sont résistantes aux neuf races de mildiou ainsi qu’à la race E de l’orobanche. Elles s’avèrent peu sensibles au verticillium et au sclérotinia, pour lequel il n’existe aucun moyen de lutte fongicide.

Vigueur au démarrage et rendement

En plus d’une résistance efficace aux maladies, ces variétés témoignent d’une bonne vigueur au départ, permettant une installation rapide de la culture, apportant une solution contre les attaques d’oiseaux. SY Octavio offre à la fois un bon potentiel de rendement et de la stabilité. « De son côté, SY Genio se positionne comme l’oléique XXL », explique Sylvain Lascabettes, responsable marketing et technique pour colza et tournesol sur la zone Nord. Ce tournesol devrait s’exprimer particulièrement bien dans les terres à fort potentiel. « Avec la variété NX72394, nous avons franchi un palier en termes de rendement pur, avec 109 % des témoins, contre habituellement 102-103 % maximum », se félicite Sylvain Lascabettes.

Des teneurs en huile au-dessus de la moyenne

Au-delà de leur performance au champ, ces variétés affichent aussi de bonnes caractéristiques techniques. Avec des teneurs en huile aux alentours de 47,5 %, elles devancent de deux points, voire plus, la référence du marché. Avec 89,5 % d’acide d’oléique, SY Octavio et NX72394 distancent l’ensemble de leurs concurrents. SY Genio se positionne dans le peloton de tête avec 88 % d’acide d’oléique.

L’industrie en manque d’huile oléique

Grâce à leurs bons rendements et leur teneur en acide oléique, ces trois variétés répondent aux besoins croissants des industriels. La demande en huile oléique progresse de 4 % chaque année depuis cinq ans. « De par ses propriétés anti-oxydantes et sa haute teneur en acide gras mono-insaturés, l’huile de tournesol oléique est de plus en plus recherchée par les industriels soucieux de substituer les usages à base d’huile de palme », souligne Sylvain Lascabettes.