Vous êtes ici

Share page with AddThis

Bien préparer les semis de tournesol dans le sud

Tournesol
11.04.2014
Semis de tournesol

Le choix de la variété, la préparation du sol, les semis précoces, l'écartement ente rang et une stratégie de désherbage adaptée favorisent l’expression du potentiel de la génétique.

 

Choix variétal : une large gamme Syngenta

Grâce à sa qualité génétique, la gamme d’hybrides tournesol Syngenta offre des réponses à toutes les situations : précocité, adaptabilité maladies, potentiel de rendement et débouchés (oléïques et linoléïques). Il faut adapter votre choix variétal aux sommes de températures disponibles pour une récolte dans de bonnes conditions autour du 15 septembre.

Semis de tournesol : 3 règles pour un semis idéal

La préparation du sol avant les semis est essentielle pour faire exprimer le potentiel des hybrides. 3 règles essentielles sont à respecter :

  • Soigner le travail du sol : le tournesol possède un enracinement profond et puissant. L’objectif est de favoriser l’ancrage du pivot et l’installation d’un chevelu racinaire abondant.
  • Semer tôt : un semis précoce permet de semer une variété à cycle plus long, plus productive et de la récolter sans problème dans de bonnes conditions. La température au sol doit cependant atteindre 8 à 10 degrés à 5 cm de profondeur pour une bonne germination de la semence.
  • Raisonner l’écartement entre rang : l’écartement est un facteur important de l’expression du potentiel du tournesol. L’optimum est de 45 cm d’écartement entre les rangs. Un écartement de 60 cm entre les rangs reste une pratique courante et acceptable.

Désherbage : indispensable pour faire exprimer le potentiel de la culture

La présence de mauvaises herbes pénalise fortement le potentiel de la culture. La maîtrise du désherbage est donc essentielle. Il est bon d’adapter la stratégie de désherbage en fonction de la flore adventice présente sur la parcelle.