Vous êtes ici

Share page with AddThis

Tournesol et puceron : période de risque

Tournesol
13.06.2017
Pucerons : crispation des feuilles de tournesol

Les tournesols sont sensibles aux pucerons verts jusqu’au stade bouton étoilé.

12/07/2017
Certaines parcelles de tournesol sont encore dans la période de risque vis-à-vis des pucerons. Les tournesols sont sensibles à ce ravageur à partir du stade 2 feuilles et ce, jusqu’au stade bouton étoilé. Signe de leur présence : la crispation de feuilles. Les pucerons verts sont parfois difficilement repérables car très petits et de couleur identique à celle des feuilles. Ils aiment se cacher sous la face inférieure des feuilles et au cœur du bouton floral. Il est alors nécessaire d’examiner minutieusement les plantes pour détecter leur présence. Le seuil de risque est fixé à « 10 % de plantes présentant ces symptômes ».

> Solution Syngenta : Karaté K

Sur tournesol, le seuil est fixé à « 10 % de plantes présentant des signes de crispation ».

13/06/2017
Effectuez des observations régulièrement
Les tournesols sont sensibles aux attaques des pucerons, du stade 2 feuilles jusqu’au stade bouton étoilé (E1). Le seuil est fixé à « 10 % de plantes présentant des signes de crispation ». Une observation tous les 3 à 4 jours permet de repérer une éventuelle évolution rapide des symptômes. Les pucerons verts du prunier sont les plus fréquents dans les parcelles de tournesol. Mais ils restent difficiles à observer. Très petits, de couleur proche de celle du feuillage, ils se cachent sous la face inférieure des feuilles, au cœur du bouton floral. Ce sont eux qui provoquent les signes de crispation. Les pucerons noirs de la fève peuvent également être observés, d’autant que les conditions climatiques actuelles leur sont favorables. Le risque reste toutefois modéré.