Vous êtes ici

Share page with AddThis

Tournesol : Syngenta investit en recherche sur l'orobanche

Tournesol
07.04.2014

Syngenta, qui propose déjà un programme d’accompagnement face à l’orobanche, se dote d’un centre de recherche à Stein en Suisse dédié à cette problématique.

Il va permettre d’explorer de nouveaux axes de recherche et des solutions culturales.

Un centre dédié

Basé à Stein, en Suisse, le nouveau centre d’excellence orobanche a été inauguré pour la France le 06 mars 2014.
L’objectif : explorer de nouvelles pistes de lutte contre ce parasite et des solutions culturales. Ces 3 missions principales sont :

  • L’identification des différentes races d’orobanche et leur géolocalisation.
  • L’étude de la génétique tournesol et de son comportement face à l’orobanche,
  • La recherche de nouvelles matières actives efficaces contre l’orobanche.

L’orobanche, et plus particulièrement l’Orobanche Cumana, est une plante parasite qui se greffe sur les racines du tournesol et qui peut engendrer jusqu’à 100 % de pertes de rendement de la culture. Le parasite a la faculté de se disséminer extrêmement rapidement et à muter vers de nouvelles races qui impactent sévèrement les producteurs européens.