France

Vous êtes ici

Pois et féveroles : adapter la profondeur de semis au climat

Protéagineux
01.02.2022
Semis de pois de printemps

Les pois et féveroles de printemps sont des cultures sensibles au gel : l’une des parades consiste à adapter la profondeur de semis.

Le retour annoncé du soleil dans les jours à venir sur une grande partie du territoire pourrait être propice aux semis des pois et féveroles de printemps. Condition indispensable : que les sols soient bien ressuyés. Mais attention aussi à jeter un œil sur le thermomètre car les températures matinales peuvent descendre sous zéro. Or, ces deux espèces sont sensibles aux températures inférieures à -5°C. La féverole peut supporter des semis plus profonds, jusqu’à 8 cm, pour échapper à l’attaque du gel. Pour le pois, pas question de semer à plus de 4 cm de profondeur. Pour cette culture, lors de la période d’imbibition de la graine, c’est-à-dire lorsque la graine absorbe de l’eau pour germer, elle devient encore plus sensible au froid, notamment en cas de sol humide. Les semis en période de gel restent possibles mais la levée est souvent plus lente et, en général, très hétérogène.