Pois de printemps : ne pas se précipiter pour semer

Protéagineux
Semis de pois de printemps

Les pois de printemps apprécient un sol ressuyé et réchauffé. Patience donc avant les premiers semis.

Étape stratégique de l’itinéraire technique du pois de printemps : la réussite du semis. Pour atteindre cet objectif, le sol doit être ressuyé et réchauffé dans le but de limiter les tassements lors du passage des outils. Le semis sera plus régulier et l’implantation du système racinaire de la plante n’en sera que meilleure. Les périodes optimales de semis diffèrent selon les régions. Du 20 janvier au 1er mars dans les Pays de la Loire, du 5 février au 1er mars dans le Centre, du 10 décembre au 20 février dans le Sud-Ouest et à compter du 10 février au nord de la Loire. Le climat étant encore très humide mi-janvier, la patience reste de mise. La profondeur de semis conseillée est de 3 à 4 cm quel que soit le type de sol. Quant à la densité de semis, éviter de semer trop dense car une telle stratégie peut augmenter les risques de verse et de maladies aériennes.