France

Vous êtes ici

Bien réussir le semis des pois d’hiver

Protéagineux
27.10.2020
Semis de pois d'hiver

Entre les sols de craie et les sols limoneux, la profondeur et la densité de semis des pois d’hiver s’adaptent.

Les semis de pois d’hiver commencent pour les régions Grand Est, Centre Val de Loire, Bourgogne Franche-Comté et Auvergne-Rhône-Alpes. La réussite de l’implantation dépend fortement du ressuyage du sol, qui permettra d’éviter les tassements, d’assurer une régularité de semis et un développement correct des racines et nodosités. L’objectif est d’atteindre le stade 1 feuille avant les premières gelées. Si le semis à l’automne n’est pas envisageable, mieux vaut le reporter au printemps que de semer trop tard. Afin de limiter le risque de déchaussement, la profondeur de semis préconisée pour les sols de craie et argilo-calcaire est de 4-5 cm, contre 3-4 cm en sol limoneux. La densité de semis doit elle aussi s’adapter afin de ne pas développer un couvert trop dense qui pourrait favoriser les attaques de maladies aériennes et la verse. L’institut technique Terres Inovia préconise 60 à 70 graines/m² pour les sols limoneux, 80 à 90 graines/m² pour les sols caillouteux et 115 graines/m² pour les sols de craie.