France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Semis de pois et féveroles : gare aux gelées

Protéagineux
22.01.2019
Plantules de pois

Les pois et féveroles de printemps sont sensibles aux températures négatives. La profondeur de semis doit être adaptée.

Le conseil de la semaine : ne pas se précipiter pour semer les pois et les féveroles de printemps. Si les sols sont actuellement bien ressuyés, la tentation peut être grande de débuter les chantiers de semis. Mais attention aux gelées annoncées dans presque toute la France pour les jours à venir. Ces cultures de printemps sont sensibles aux températures inférieures à -5°C. La féverole peut supporter des semis plus profonds, jusqu’à 8 cm, pour échapper à l’attaque du gel. Pour le pois, pas question de semer à plus de 4 cm de profondeur. Pour cette culture, lors de la période d’imbibition de la graine, c’est-à-dire lorsque la graine absorbe de l’eau pour germer, elle devient encore plus sensible au froid, notamment en cas de sol humide. Les semis en période de gel restent possibles mais la levée est souvent plus lente et en général, très hétérogène.