France

Vous êtes ici

Anticiper le désherbage du pois d’hiver

Protéagineux
10.11.2021

Une bonne connaissance des adventices présentes permet de caler au mieux les stratégies de désherbage des pois d’hiver.

Même si les stratégies de post-levée au printemps restent les plus utilisées pour contrôler les mauvaises herbes dans les parcelles de pois d’hiver, des interventions en prélevée et en entrée d’hiver sont à envisager en cas de fortes infestations de dicotylédones et/ou de graminées. Les dicotylédones apprécient peu les températures fraîches. Et pourtant, il n’est pas rare d’observer du gaillet, très concurrentiel pour le pois, ou de la véronique de perse durant l’hiver. Si la densité de ces adventices est importante, la prélevée reste un levier efficace pour limiter la pression. Cette intervention est à réaliser au plus près du semis, sur un sol ressuyé et portant. La post-levée permet de compléter, voire d’assurer à elle seule, la plupart des situations d’enherbement sur pois d’hiver. Dans ces cas-là, un ou deux passages peuvent être nécessaires en fonction de la flore présente, en respectant un délai de 10 à 15 jours entre les deux passages. Pour limiter les problèmes de sélectivité, les périodes de fortes amplitudes thermiques (en dessous de 15°C) sont à éviter, tout comme une application en cas de nuits trop froides (<5°C).