France

Vous êtes ici

Sur féverole, ne pas confondre ascochytose et botrytis

Protéagineux
12.03.2020
Anthracnose sur feuilles

Des tâches d’ascochytose ont été repérées dans les parcelles de féveroles.

Les feuilles des féveroles d’hiver sont actuellement ponctuées de différentes tâches, signes de symptômes variés. Dans les situations de semis précoces, la présence d’ascochytose (anciennement appelée anthracnose) est identifiée et repérable par des tâches marrons, plus ou moins diffuses, comme des brûlures de cigarettes. Le pourtour est noir, le centre clair avec de nombreuses ponctuations sombres. Ce centre clair se nécrose allant parfois jusqu’à trouer les feuilles. Sur les tiges, des lésions du même type, mais plus allongées, peuvent se développer et provoquer des cassures. La maladie apparaît le plus souvent sous forme de foyers dans la parcelle. Elle est favorisée par une humidité élevée et des températures fraîches (10-15°C). En cas de forte attaque, l’ascochytose peut entraîner jusqu’à 10 q/ha de perte de rendement. Cette maladie peut parfois être confondue avec des symptômes de botrytis ou de cercosporiose.