Vous êtes ici

Share page with AddThis

Pois d’hiver : parés pour résister au froid

Protéagineux
20.12.2017
Féverole sous la neige

Selon le stade de développement, le pois n’est pas sensible de la même façon au froid.

Dans l’Ouest de la France, les pois d’hiver atteignent aujourd’hui 1 à 2 feuilles. C’est à ce stade, et jusqu’à 3 feuilles, qu’ils résistent le mieux aux températures basses, jusqu’à -15°C. Passé le stade 5-6 feuilles, leur tolérance baisse et des températures voisines de -5°C peuvent entrainer de lourdes pertes. Mais attention, tout dépend de la façon dont le gel s’est installé, de façon soudaine ou non. Une arrivée progressive du froid permettra aux plantes de s’habituer et de mieux résister. La profondeur de semis impacte également sur la capacité des pois à se préserver. Un semis peu profond (2-3 cm) expose davantage la plante à de potentiels dégâts. Terres Inovia rappelle qu’un semis tardif, à 4-5 cm de profondeur, permet d’avoir une culture peu développée en entrée d’hiver et donc, plus apte à résister aux froids hivernaux.