Vous êtes ici

Share page with AddThis

Semis de pois de printemps

Protéagineux
15.03.2017
Semis de pois de printemps avec herse rotative (DR)

Du retard dans les semis...

15/03/2017
Au 15 mars, tous les pois ne sont pas en terre et dans un grand quart nord-est, les périodes optimales de semis sont atteintes.

Terres Inovia précise qu’il est possible de semer 5 à 10 jours au-delà de ces périodes optimales à condition d’attendre un ressuyage suffisant des sols, sur une profondeur de 10 à 15 cm, et ce, pour optimiser les conditions d’implantation et de levée. L’aération du sol sur cet horizon permettra un développement favorable des racines et des nodosités. Décaler la date de semis augmente le risque de subir des contraintes hydriques et/ou thermiques plus fortes sur les périodes de floraison et de remplissage.

Implantation du pois de printemps : ne pas se précipiter

21/02/2017
L’implantation est une étape clé de la réussite du pois de printemps.

Celle-ci doit se faire dans un sol réchauffé pour favoriser une levée rapide des plantes, assurer un bon développement des racines et des nodosités. Il convient de privilégier des sols assez profonds possédant une bonne réserve utile pour que l’eau ne soit pas un frein au développement des cultures. Le travail du sol, avant implantation, doit également être réalisé avec soin. En situation compactée, le conseil est de labourer ou de passer un décompacteur sur au moins 10-15 cm. En situation de non labour, le plus important est de gérer correctement les résidus de culture du précédent. Le sol doit être poreux pour aider au développement des nodosités, surtout présentes dans les 10 à 15 premiers cm de l’horizon.

Pois de printemps : les semis peuvent débuter à l’ouest

31/01/2017
Il convient d’attendre que le sol soit bien ressuyé : le semis doit être régulier pour espérer un bon enracinement des plantes.

Dans les Pays de la Loire, les dates optimales de semis s’échelonnent du 20 janvier au 1er mars. Dans le Sud, les chantiers peuvent démarrer dès le 10 décembre et au Nord de la Loire, à compter du 10 février.

Dans les sols limoneux, la densité de semis conseillée est de 70 à 80 graines par m². Elle passe à 80-90 graines en sol caillouteux et peut aller jusqu’à 115 graines/m² en sol de craie. Si possible, le choix des parcelles doit se porter sur des sols assez profonds avec une bonne réserve utile en eau.