Vous êtes ici

Share page with AddThis

Protéger les pommes de terre contre l'alternariose et le mildiou

Pomme de terre
26.02.2016
Champ de pommes de terre, stade floraison

Syngenta dispose, pour toutes les filières de pommes de terre, des spécialités Rêvus, Rêvus Top et Shirlan pour protéger vos pommes de terre contre le mildiou et l’alternariose.

Découvrez nos programmes et conseils.

Prévenez l’entrée du mildiou de la pomme de terre avec le Shirlan

François Sénéchal, expert technique pomme de terre chez Syngenta, explique :

La stratégie de lutte contre le mildiou est avant tout une stratégie préventive pour éviter que le mildiou ne s’installe dans la parcelle. C’est pourquoi, nous recommandons de protéger la culture de pomme de terre précocement et avant les 1ères contaminations avec Shirlan, produit de contact à base de fluazinam.

L’intérêt de cette spécialité est son efficacité, sa résistance au lessivage (jusqu’à 40 mm) et d’apporter une alternative aux produits à base de mancozèbe dont l’usage est limité à 8 applications/ha/an. Syngenta a anticipé ces évolutions réglementaires et sa gamme ne contient désormais plus aucun produit contenant du mancozèbe. Notez que pour les applications à base de fluazinam, il est recommandé de ne pas dépasser 10 applications maximum par hectare et par an.

Accompagnez dès la pousse active et protégez la culture en toutes conditions avec le Rêvus

Pour protéger la culture de pommes de terre du mildiou pendant la période de pousse active, Syngenta recommande Rêvus, spécialité à base de mandipropamid qui a fait ses preuves tant sur le plan de l’efficacité que de sa résistance au lessivage.  Aline Zaborowski, Chef de produits Fruits et Pomme de terre chez Syngenta, observe :

Le mandipropamid se fixe rapidement dans les cires cuticulaires des feuilles mettant ainsi le produit à l’abri du lessivage. Il convient parfaitement aux parcelles irriguées. Cette matière active va migrer progressivement dans les tissus de la plante offrant une grande régularité et un haut niveau d’efficacité durant 7 jours. Son action translaminaire assure la protection des deux faces de la feuille et l’effet diffusant permet à ce produit de protéger les jeunes feuilles en croissance.
Fort de ses caractéristiques, Rêvus a révélé dans de nombreux essais son excellente efficacité même en conditions difficiles. Répondant également aux exigences de nombreux cahiers des charges, Rêvus s’adresse ainsi à l’ensemble des filières de production.

 Notez que le nombre d’interventions avec Rêvus est limité à 4 par hectare et par an dans le respect d’un maximum de 6 applications par hectare et par an de spécialités contenant du mandipropamid.

Protégez la pomme de terre jusqu’au défanage

Le mildiou sur feuilles est inquiétant car il dissémine la maladie mais le mildiou sur tubercules est encore plus redouté car il amène des risques de pourriture en conservation. C’est pourquoi, Syngenta recommande une protection de la culture de pommes de terre jusqu’au défanage avec une spécialité comme Shirlan, produit qui agit sur la mobilité des spores sur tubercules.

Stratégie protection de la pomme de terre

Rêvus Top, en cas d’alternariose !
Avec l’utilisation moins systématique de fongicides appartenant à la famille des dithiocarbamates et les changements climatiques, l’alternariose est plus fréquemment observée dans les régions de production de pomme de terre. Dans les régions et les parcelles concernées, Syngenta recommande une lutte conjointe mildiou/alternariose avec la spécialité Rêvus Top qui associe le mandipropamid au difénoconazole. Le nombre d’interventions avec Rêvus Top est limité à 3 applications par hectare et par an, dans le respect d’un maximum de 6 applications par hectare et par an de spécialités contenant du mandipropamid.