Vous êtes ici

Share page with AddThis

Une pression mildiou exceptionnelle sur pommes de terre

Pomme de terre
13.03.2015

La pression mildiou a été exceptionnelle en 2014 dans les régions Nord Pas-de-Calais, Picardie et Normandie. Une protection continue et resserrée a permis de maîtriser la maladie et garantir la production de pomme de terre de consommation.

Retour sur une campagne à haut risque avec Laurent Dartois, Ingénieur Conseil Culture Pomme de terre chez Syngenta pour ce bassin de production.

2014, du mildiou sur pommes de terre de mi-juin à la récolte

Laurent Dartois« La campagne 2014 peut être qualifiée d’exceptionnelle en matière de pression mildiou avec des premiers symptômes observés dès mi-juin et jusqu’à la récolte. C’est une campagne comparable à 2007 où la pression avait également été très forte. L’hiver a été doux et le mildiou a démarré sur les tas de déchets puis les repousses de pomme de terre dans les autres cultures ont pris le relais avec une climatologie très humide toujours favorable. On a même pu observer du mildiou sur tiges. Au final, 18 à 20 passages ont été nécessaires pour maîtriser le mildiou ».

Une protection contre le mildiou de la pomme de terre continue et resserrée toute la saison 2014

« Dans ce contexte, les producteurs de pomme de terre ont protégé leur culture en continu, en réduisant parfois les cadences de 7 à 5 jours, y compris avec des spécialités « haut de gamme » de mi-juin jusqu’à la récolte. Le choix de spécialités non lessivables telles que Rêvus a été primordial pour contenir la dissémination de la maladie. Malgré sa virulence, les producteurs ont su gérer la maladie et la campagne 2014 figure aussi d’ailleurs dans les années record en matière de rendement ! »

Alternariose, à surveiller sur variétés sensibles
« L’alternariose reste une maladie secondaire dans notre bassin de production à climat océanique. Malgré tout, depuis 2009, l’alternariose peut être observée sur des variétés sensibles soit à partir de mi-juin pour les variétés précoces soit début juillet pour les plus tardives. L’intégration de notre spécialité Rêvus Top, autorisée contre le mildiou et l’alternariose, en préventif dans les programmes permettra de solutionner cette problématique. »

REPÈRE

Nord Pas-de-Calais, Picardie, Normandie : Un très grand bassin de production 
> 80 % de la production nationale de pomme de terre de consommation.
> 12 000 ha de plants sur 15 000 hectares au niveau national.
> 10 à 12 000 hectares de pommes de terre destinées à la féculerie.