France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Pommes de terre : climat propice au mildiou

Pomme de terre
02.07.2019
Mildiou sur pomme de terre

Même s’il fait chaud et sec la journée, l’hygrométrie de la nuit peut suffire à maintenir une pression mildiou dans les parcelles de pommes de terre.

Ne pas se fier aux conditions météo chaudes et sèches de la journée ! Dans les régions du nord de la France, la nuit, l’hygrométrie reste forte et les températures douces. Associés à des brumes localisées, ces deux paramètres sont propices au développement du mildiou. De nouveaux cas ont d’ailleurs été observés en parcelle ces derniers jours même si, en général, ces symptômes restent modérés et localisés. L’irrigation peut augmenter le risque en fonction des heures où elle est positionnée. Pour rappel, la contamination est possible dès que l’hygrométrie est supérieure à 87 %, avec une température de 21°C pendant 8 heures consécutives ; ou à une température de 14°C durant 10 heures consécutives ou 10°C pendant 13 heures.

> Voir les solutions Syngenta : Revus®Revus Top®

 

Des surfaces en hausse de 2,1 %

19/06/19
Les Hauts-de-France enregistrent la plus forte hausse de surface en pommes de terre.

L’Union nationale des producteurs de pommes de terre (UNPT) a, le 13 juin, publié les résultats de son enquête sur les emblavements 2019 en pommes de terre de conservation. En un an, les surfaces progressent de 2,1 %, à 148 290 ha, contre 145 260 ha en 2018. Les hausses sont essentiellement observées dans les Hauts-de France (+ 2250 ha) suite à la forte demande des industriels. À elle seule, cette région représente près de 64 % des surfaces françaises, soit plus de 94 500 ha. La progression est également importante en Ile-de-France (+ 2,8 % à 3 610 ha), dans le Centre-Val de Loire (+ 2,4 % à 13 000 ha) et en Bretagne (+ 2,2 % à 4 600 ha). Difficile encore de prévoir les tonnages : ceux-ci dépendent avant tout des conditions météorologiques dans les semaines à venir et de la gestion des contaminations mildiou en cours. Pensez à bien observer vos parcelles et à consolider votre programme de traitement, avec un ou plusieurs passages de Revus®.