France

Vous êtes ici

En pommes de terre, maintenir une protection contre le mildiou

Pomme de terre
13.09.2022
Mildiou sur pomme de terre

Même si la récolte approche, la lutte contre le mildiou doit se poursuivre dans les parcelles de pommes de terre.

L’année 2022 restera sans conteste une campagne à faible pression mildiou, du fait du manque d’eau et des fortes températures ces derniers mois. Pour autant, le retour de quelques pluies depuis fin août a pu engendrer de nouvelles contaminations, notamment sur des variétés sensibles et intermédiaires. La surveillance des parcelles doit être renforcée afin de repérer l’apparition d’éventuelles tâches. Si c’est le cas, une intervention doit être programmée le plus rapidement possible. Le premier passage est à envisager avec une spécialité possédant un effet « choc » pour limiter la propagation de la maladie. En fonction des conditions climatiques, une seconde intervention peut être nécessaire. Dans ce cas, opter pour un produit sporicide ou antisporulant. Si quelques foyers de mildiou sont repérés dans la parcelle, ne pas hésiter à les détruire avec un défanant à action rapide.

21/06/2022
Mildiou sur pommes de terre, le risque grandit
Limiter l’extension du mildiou en pommes de terre passe notamment par la gestion des tas de déchets.
Si la situation est plutôt saine actuellement sur le plan du mildiou en pommes de terre, le niveau de risque est en augmentation : il vient de passer, dans les Hauts-de-France, d’élevé à très élevé. Les conditions poussantes actuelles favorisent le développement de la végétation. Pas de symptôme de mildiou repéré en parcelles mais plusieurs l’ont été sur des tas de déchets non gérés. L’urgence reste donc, comme chaque année, la maîtrise de ces repousses qui constituent d’importants réservoirs. Pour le mildiou bien sûr mais pas seulement. Doryphores, virus et pucerons y ont également été repérés. Certaines confusions peuvent être faites entre des taches de mildiou et des brûlures sur les feuilles, dues au soleil ou au vent. Pour les coups de soleil, l’aspect est cuivré, les taches sont sèches et ne présentent pas de feutrage blanc, contrairement au mildiou.