France

Vous êtes ici

Mildiou sur pommes de terre, le risque grandit

Pomme de terre
21.06.2022
Mildiou sur pomme de terre

Limiter l’extension du mildiou en pommes de terre passe notamment par la gestion des tas de déchets.

Si la situation est plutôt saine actuellement sur le plan du mildiou en pommes de terre, le niveau de risque est en augmentation : il vient de passer, dans les Hauts-de-France, d’élevé à très élevé. Les conditions poussantes actuelles favorisent le développement de la végétation. Pas de symptôme de mildiou repéré en parcelles mais plusieurs l’ont été sur des tas de déchets non gérés. L’urgence reste donc, comme chaque année, la maîtrise de ces repousses qui constituent d’importants réservoirs. Pour le mildiou bien sûr mais pas seulement. Doryphores, virus et pucerons y ont également été repérés. Certaines confusions peuvent être faites entre des taches de mildiou et des brûlures sur les feuilles, dues au soleil ou au vent. Pour les coups de soleil, l’aspect est cuivré, les taches sont sèches et ne présentent pas de feutrage blanc, contrairement au mildiou.