Adapter le désherbage des pommes de terre aux adventices

Pomme de terre
potato_ridges_weed_free_.jpg

En culture de pommes de terre, la réussite du désherbage de prélevée est un élément essentiel de la performance.

Avec une période de sensibilité à la flore adventice qui courre de la levée à la fermeture des rangs, la pomme de terre demande un désherbage de prélevée efficace, avec l’éventualité d’un rattrapage en post-levée si besoin. Même si la météo conditionne l’intervention, la nature et le stade des adventices guident le choix des produits. Réalisé sur butte définitive ré-appuyée au moins une semaine avant la levée, pour ne pas affecter la croissance des plantes, le traitement s’applique sur un sol humide et/ou avant des conditions pluvieuses. Le temps doit être calme pour assurer une répartition de la pulvérisation sur les deux flancs de la butte et l’entre-butte. L’application se réalise avant la levée des adventices ou à un stade précoce, de préférence 3 feuilles maximum. Si l’infestation est faible avec une flore adventice simple comme les renouées, chénopodes ou morelles, deux molécules actives suffisent. Si l’infestation est moyenne ou la flore diversifiée, trois matières actives sont préconisées. Dans le cas d’une forte infestation ou d’une flore complexe, quatre molécules actives sont recommandées. Attention, les conditions d’utilisation du prosulfocarbe ont évolué.

En savoir plus :
- Qualicible : pour un desherbage adapté à la parcelle
- Prosulfocarbe : conditions d’emploi obligatoires