France

Vous êtes ici

Pommes de terre, gérer les tas de déchets

Pomme de terre
11.05.2021
Mildiou sur tubercules de pomme de terre

La repousse de pommes de terre sur un tas de déchets doit être maîtrisée pour limiter l’extension du mildiou.

Les repousses de pommes de terre, dans les tas de déchets ou en cultures, constituent de formidables réservoirs pour le mildiou. Les détruire reste une priorité. L’enjeu est de ne pas attendre que la végétation se développe, surtout si ces repousses sont repérées dans des zones à proximité d’une parcelle de pommes de terre. Rappelons que les spores de mildiou peuvent parcourir des distances supérieures à 1 km. Certains modèles de prévision, comme Mileos d’Arvalis, quantifient la réserve de spores : celle qui, si les conditions climatiques sont favorables, peut contaminer les parcelles voisines. Une fois cette donnée connue, reste à l’associer à la sensibilité de la variété et aux conditions climatiques pour estimer le risque réel et donc, la conduite à tenir pour limiter l’extension du champignon. À noter que si la réserve est forte (niveau 4), le risque mildiou sera présent dans quasiment tous les cas de figure.