France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Pomme de terre : attendre un ressuyage des sols avant de planter

Pomme de terre
16.03.2017
Champ de pomme de terre buttes

Les plantations de pommes de terre doivent se faire sur un sol ressuyé pour éviter tout risque de tassements.

Dans les régions du nord de la France, le temps plus clément des prochains jours devrait permettre une avancée des semis de betteraves, de pois, de lin et des interventions dans les parcelles de colza et de céréales. Mais de nombreux producteurs se préparent déjà à planter leurs pommes de terre. Rien ne presse. Le plus important est d’attendre un ressuyage complet des sols, sur au moins 15 cm de profondeur. Une intervention trop précoce augmente les risques de tassement et de compaction, deux phénomènes très pénalisant pour la pomme de terre, une culture avec un faible enracinement. Le sol doit être réchauffé (minimum 8°C à 10 cm) : les plants aussi et ce, afin de favoriser une levée plus rapide.