Vous êtes ici

Share page with AddThis

Pommes de terre : contrer le doryphore sur la durée

Pomme de terre
11.07.2017
Larve de doryphore sur feuille de pomme de terre

L’application d’Actara sur pommes de terre permet de maîtriser à la fois le doryphore et le puceron.

Une année 2017 favorable au doryphore

L’année 2017 est marquée par une présence des doryphores plus régulière au sein des parcelles de pommes de terre. Ce constat est applicable à la plupart des zones de production ; les conditions météorologiques, chaudes et sèches, ont favorisé leur installation. Le doryphore est nuisible aux cultures à la fois sous la forme de larve et sous sa forme adulte. Ses dégâts sont irréversibles et les pertes de rendement associées peuvent atteindre jusqu’à 15 t/ha.

Viser le stade sensible du doryphore, « grosseur d’un grain de blé »

La surveillance des parcelles est le premier levier à actionner contre ce ravageur. Le seuil de nuisibilité se situe à deux foyers de doryphores pour 1000 m², sachant qu’un foyer est comptabilisé à partir de deux à trois pieds avec présence de larves. Il est important de respecter ce seuil. L’intervention est à privilégier quand le doryphore atteint le stade « grosseur d'un grain de blé », où il est le plus sensible. Une seconde intervention peut être utile si les pontes et éclosions sont étalées.

Actara : efficacité, persistance et polyvalence

Un insecticide présentant une bonne persistance d’action sur doryphore permet d’éviter dans bien des cas une seconde intervention. Autre critère à prendre en compte : la présence simultanée de pucerons dans les parcelles. Actara répond parfaitement à ces problématiques. Sa pénétration rapide et sa diffusion dans les tissus végétaux permettent de protéger l’ensemble du couvert des attaques de doryphores et pucerons, y compris en cas de conditions climatiques difficiles, dont le lessivage, critère essentiel pour les parcelles irriguées. À la clé : efficacité de haut niveau et persistance d'action d'environ 21 jours.

Actara peut s’utiliser sur tous types de pommes de terre : ceux destinés au frais, à la transformation et les plants, en respectant bien les conditions d’emploi (ne pas intervenir en période de floraison et dans les 21 jours précédents le début de la floraison).

Larve de doryphore et larve de cocinelle
Légende : à gauche, des larves de doryphores et à droite une nymphe de coccinelle.
Soyez vigilants : attention aux apparences trompeuses ! Ne pas confondre les larves de doryphores et les nymphes des coccinelles.