Vous êtes ici

Share page with AddThis

Actara, les professionnels donnent leur avis

Pomme de terre
18.07.2013

Testé dans différents contextes, Actara a convaincu de nombreux professionnels de son intérêt dans le cadre de la problématique générée par les pucerons et les doryphores.

Retrouvez les témoignages de professionnels de la pomme de terre.

« Le complément idéal des huiles blanches »

Sébastien Vast (comité nord)
Cadre de l’essai : menace de plusieurs virus de la pomme de terre, virus Y et virus de l’enroulement (PLRV), dont il est impératif de limiter la transmission par le puceron.

« L’application en début de cycle, qui favorise une action du produit sur des organes jeunes, est la plus intéressante. Nous avons effectué plusieurs tests concernant la transmission du virus Y :

  • Impact du produit seul (insuffisant). 
  • Huiles blanches seules (suffisant). 
  • Huiles blanches + produit (indispensable en cas d’infestation forte de pucerons).

Les insecticides ne font pas tout. Ils viennent en appoint des huiles blanches de pétrole en régulant les populations de pucerons. Leur application est cependant systématique sur les plants, pour lesquels on n’a pas le droit à l’erreur… Le risque est trop grand : déclassement ou refus pur et simple des productions avec pertes économiques conséquentes pour le producteur. On essaie de gérer cela en restant raisonné et judicieux d’un point de vue technique, économique et environnemental.
Etant systémique et possédant une action de choc intéressante en cas de forte pression, Actara va trouver sa place dans les programmes car ces deux paramètres sont importants pour le positionnement d’un produit, notamment vis-à-vis des plants. Parmi les autres aspects intéressants du produit, je note son action contre les doryphores et le fait d’être une solution supplémentaire bénéfique dans le cadre de la gestion des résistances. »

« Un produit très attendu »

Bruno Poutrain, Gitep (Groupement d'Intérêt Technique et Economique de la Pomme de terre)
« Au niveau de la lutte contre le puceron, nous avons déjà des solutions. Au niveau des doryphores, en revanche, l’attente est grande. 2010 a été une année de forte pression, le doryphore revient régulièrement sur les parcelles. Si un produit efficace contre le doryphore en un seul passage arrivait sur le marché, il aurait toute sa place, surtout s’il est également efficace sur le puceron. Même si nous avons des solutions, ce produit « 2 en 1 » permettrait de réduire le nombre de passages. »

« Efficace en un seul passage »

Laurent Boursin, agriculteur
Cadre de l’étude : mini-parcelles expérimentales de laitues. Problèmes de pucerons avec fortes pressions de mai à mi-juillet. « La lutte contre les pucerons était difficilement contrôlable, à cause du manque d’efficacité des produits. Appliqué une fois au stade 13 feuilles, Actara est plus efficace que la référence actuelle. Il n’a pas été utile de faire un second passage. Après, il faut gérer les noctuelles, ce qui nécessite un autre produit… L’apparition d’une nouvelle matière active sur le marché complète la gamme. Actara est une bonne solution pour faire face à une problématique sérieuse. »