France

Vous êtes ici

Microgranulateur et diffuseur : mode d’emploi

Pomme de terre
04.11.2019
Réglages microgranulateur insecticide pomme de terre

Le réglage du microgranulateur et le bon positionnement du diffuseur Syngenta permettent d’optimiser l’application de Karaté 0.4GR

 

Bien régler le microgranulateur en fonction de la culture

Le microgranulateur est un équipement qui s’adapte sur la planteuse pour la pomme de terre et sur le semoir à disque ou à soc pour les grandes cultures (maïs, tournesol notamment).
On distingue deux grandes familles de microgranulateurs, par entraînement électrique ou par chaîne.

• Pour la pomme de terre : on utilise un microgranulateur électrique, type Delimbe, le réglage du débit se fait par ajustement de la vitesse de rotation du rotor. Il est programmé par l’opérateur qui, en référence aux abaques fournis, sélectionne le débit en fonction de sa vitesse de plantation. Cela implique un nouveau réglage si la vitesse change. Ce microgranulateur se fixe facilement sur la planteuse et les réglages sont très simples à effectuer. Cependant, la mise en marche reste manuelle. C’est la solution la plus économique.

Pour les grandes cultures mais aussi la pomme de terre, il existe un autre modèle de microgranulateur type Sepeba, entraîné par chaîne. Il est lié à l’avancement de la planteuse ou du semoir. Le débit s’adapte à la vitesse. C’est une machine plus compliquée à installer mais la distribution est plus précise.

L’importance du diffuseur*

Pour la pomme de terre, les microgranulés sont déposés autour du tubercule le plus largement possible grâce au diffuseur Syngenta qui doit être idéalement placé ; entre 5 et 10 cm du sol. Il assure une régularité de la diffusion sur toute la largeur.

Pour les grandes cultures, le diffuseur va être placé différemment en fonction du type de semoir.
• Pour un semoir à disque, le diffuseur doit être placé devant les disques qui jouent un rôle de mélangeur et d’enfouisseur.
• Pour un semoir à soc : les diffuseurs doivent être positionnés derrière les socs, avant que la ligne de semis ne se referme, ils déposent les granulés qui se diffusent dans la ligne de semis.

Ces procédures visent à protéger les graines, les jeunes plantes et plants des ravageurs du sol en limitant les attaques. La densité de la culture au m2, première composante du rendement, est préservée.

Rappelons aussi que tout commence par un matériel (semoir et planteuse) en parfait état de fonctionnement et des semis, ou plantations, effectués dans des conditions idéales.
Cet investissement de temps est systématiquement gagnant !

* En cas de matériel non équipé et pour obtenir des diffuseurs Syngenta, se rapprocher de votre distributeur.

> En savoir plus
Lire l'article Le taupin, ravageur majeur du maïs