Vous êtes ici

Share page with AddThis

La ramulariose présente sur les orges

Céréales
30.05.2018
Début d'attaque de ramulariose sur feuille d'orge

Si le choix variétal reste important dans la lutte contre la ramulariose, une intervention fongicide à la sortie des barbes peut également être utile.

La ramulariose semble, cette année encore, bien présente dans les parcelles d’orge. L’observation des symptômes peut être réalisée à partir du stade « épiaison ». Les mini-tâches peuvent s’apparenter à celles de l’helminthosporiose d’où parfois certaines confusions. Celles de ramulariose sont brunes, rectangulaires, courtes et entourées d’un halo jaunâtre. Elles suivent les nervures sur les deux faces. Les périodes humides et fraîches fin mai-début juin sont propices à des attaques sévères. L’impact, généralement sans gravité, peut toutefois s’élever jusqu’à 28 q/ha. Le choix variétal reste un levier agronomique indispensable pour diminuer la pression de cette maladie. Des applications de fongicides peuvent s’avérer également très efficaces si elles sont positionnées au bon moment : à la sortie des barbes.