Vous êtes ici

Share page with AddThis

Rhizoctonia solani, le champignon « tueur de racines »

Maïs
11.10.2017
Rhizoctone du maïs - Rhizoctonia solani sur maïs

Maladie à même de réduire le rendement maïs de 30 %, le rhizoctone est provoqué par le champignon Rhizoctonia solani.

Des facteurs favorisant le champignon

Rhizoctonia solani, champignon à l’origine du rhizoctone, est présent dans l’ensemble des bassins maïsicoles français. Certains sous-groupes de cette espèce sont susceptibles d’attaquer le maïs, notamment en cas de fertilisation organique conséquente, de travail du sol superficiel ou encore dans les zones de monoculture. Même sans culture hôte, Rhizoctonia solani survit dans le sol sous forme de sclérotes et de mycélium, sur une période variant de plusieurs mois à plusieurs années. Sa dissémination reste faible car il n’est pas capable de produire des spores.

Au printemps, si les conditions sont favorables (chaleurs et humidité), les sclérotes germent et émettent du mycélium qui va progresser dans le sol et attaquer les racines. Les pertes de rendement peuvent atteindre 30 %.

Zoom sur rhizoctone sur maïs

Des verses dans les cas extrêmes

Rhizoctonia solani est un champignon à dissémination faible. Les symptômes sont donc localisés en ronds plus ou moins étendus dans la parcelle. Ils sont essentiellement visibles sur le système racinaire, car le champignon s’attaque aux racines coronaires et d’ancrage en priorité. Les racines sont nécrosées, de couleur noire, et il n’en subsiste que 1 ou 2 cm visibles. Le rhizoctone peut engendrer la verse des plantes touchées, qui n’ont plus de prise au sol. Concrètement, c’est souvent ce symptôme de verse qui permet de déceler la présence du champignon.

Moyens de lutte
Il n’existe aucune méthode de lutte curative, car la détection des symptômes est toujours tardive. L’intégration de plantes non hôtes dans la rotation, ou a minima l’enfouissement/broyage des résidus de ce type de culture sont des moyens de limiter l’émergence de la maladie. En plus de ces leviers agronomiques, une protection de semences fongicide permettra de lutter efficacement contre ces champignons.

 

Connaître les symptômes du rhizoctone, phase par phase
Symptômes précoces à 6-7 feuilles du maïsSymptômes au-delà de 8-10 feuillesEn phase de maturation
- Répartition par foyers dans la parcelle.
- Croissance ralentie de certaines plantes.
- Début de nécrose des racines coronaires.
- Si semis superficiels, le maïs peut verser.
- Répartition par foyers dans la parcelle de plantes
présentant un retard marqué de développement.
- Les racines coronaires et d’alimentation sont effilées et noires.
- La verse est possible sur des maïs en cours de montaison.
- Nécrose totale des racines coronaires.
- Verse généralisée des foyers touchés.