France

Vous êtes ici

S-métolachlore : nouvelles conditions d’emploi

Maïs
01.12.2021
Dispositif végétalisé permanent avec culture de maïs

L’Anses fixe de nouvelles conditions d’emploi pour les herbicides grandes cultures à base de S-métolachlore*. Conformément à une démarche de progrès déjà initiée, Syngenta France recommande des conditions d’emploi complémentaires.

Baisse de doses et nouvelles mesures pour préserver la qualité de l’eau  

Suite à une procédure réglementaire de nouvelles conditions d’emploi ont été fixées par l’ANSES pour tous les herbicides grandes cultures à base de S-métolachlore*. Il s’agit de réduire les quantités utilisées à l’hectare et de renforcer les mesures de gestion des risques sans renoncer toutefois à l’utilisation de cette substance active indispensable aux agriculteurs, notamment pour gérer le développement des graminées, y compris les graminées résistantes, dans la rotation. Ces conditions d’emploi s’appliquent dès à présent à tous les produits à base de S-métolachlore.
Elles sont déclinées par culture comme suit : 

  • Sur maïs (grain et fourrage), sorgho, tournesol et soja : ne pas dépasser la dose annuelle de 1 000** g de S-métolachlore par hectare.
  • Sur maïs (grain et fourrage), sorgho, tournesol, soja et betteraves industrielles et fourragères : respecter une zone non traitée de 20 mètres par rapport aux points d’eau comportant un dispositif végétalisé permanent non traité d’une largeur de 5 mètres.
  • Enfin, pour toutes cultures, il convient de ne pas appliquer de produit à base de S-métolachlore sur parcelle drainée en période d’écoulement des drains.

Les autres conditions d’emploi, les doses pour les autres cultures et le classement sont inchangés.

Aller plus loin, dans une démarche proactive

Syngenta confirme son engagement d’aller plus loin en renforçant, de manière volontaire, les conditions d’emploi. Nos recommandations pour une gestion durable de la matière active sont les suivantes :

  • Ne pas appliquer de S-métolachlore sur les Aires d’Alimentation de Captage prioritaires et zones sensibles pour protéger les eaux destinées à la consommation humaine (EDCH). 
  • Sur tous types de maïs, respecter la quantité maximale de 1 000 g/ha/an de S-métolachlore.
  • Sur maïs grain et fourrage : pour les parcelles à proximité d’un point d’eau de surface, préférer la post-levée précoce avec une dose adaptée apportant entre 800 et 1 000 g/ha de S-métolachlore.
  • En cas d’utilisation en prélevée, privilégier le désherbage sur le rang. 
  • Pour toutes cultures, utiliser des buses à injection d’air homologuées « réduction de dérive », pour protéger l’eau et l’environnement. Ces buses autorisent la réduction des ZNT de 20 m à 5 mètres à condition de mettre en place un DVP de 5 mètres.

L’application gratuite Opti’Buse développée par Syngenta permet d’accéder facilement à la liste des buses à injection d’air homologuées adaptées à chaque situation.
Pour informer les utilisateurs et prescripteurs de ces recommandations et promouvoir des techniques complémentaires, Syngenta met à disposition une web application gratuite. Quali’Cible vous permet de repérer facilement les parcelles sensibles aux enjeux eau et de connaitre les nouvelles conditions d’emploi et les recommandations de Syngenta pour vos programmes ou associations à base de S-métolachlore mais également pour tous les herbicides sélectifs et mouillants grandes cultures référencés dans phytodata.

*S-métolachlore : Sensibilisation cutanée, catégorie 1 - Toxicité aiguë pour le milieu aquatique, catégorie 1 - Toxicité chronique pour le milieu aquatique, catégorie 1. Dangereux. Respecter les précautions d’emploi.
**pour Dual Gold® Safeneur®/Aliséo® Gold Safeneur®1,09 l/ha max, pour Mercantor® Gold/Elina®/Lecar®1,04 l/ha max, et Camix®/Calibra®/Domanis® = 2,5 l/ha max

Télécharger la fiche :