France

Vous êtes ici

Pyrale sur maïs : l’intensité des vols baisse

Maïs
28.06.2022
Risque élevé pour la pyrale du maïs

Même si le taux de piégeage des pyrales est en baisse, l’observation doit se poursuivre.

Les pièges à phéromones sont en place dans les parcelles de maïs et les captures de pyrales se poursuivent, avec des intensités plus ou moins fortes selon les régions. Le suivi des pièges reste indispensable pour quantifier avec précision l’intensité du déploiement de ces ravageurs. Des perforations des feuilles « en coup de fusil » sont le signe de la présence de jeunes larves de pyrale. En végétation, la lutte vise les œufs, via la dépose de trichogrammes dans les rangs, ou les jeunes larves avec des solutions insecticides. Pour lutter efficacement contre ces ravageurs sans recourir à la voie chimique, il existe plusieurs méthodes alternatives, à commencer par un broyage fin et un enfouissement des cannes de maïs de la culture précédente. Cette stratégie permet de diminuer la population de larves présentes à l’automne, de l’ordre de 70 à 80 %.