France

Vous êtes ici

En plaine, avance pour le maïs, retard pour le blé

Maïs
09.05.2019
Semis avec tracteur de parcelle de maïs

Début mai, près de 70 % des maïs grains étaient semés, contre 57 % l’an passé à la même date.

Le réseau d’observation Céré’Obs, de FranceAgriMer, révèle que début mai, les chantiers de semis de maïs étaient déjà bien avancés. 70 % des maïs grains étaient en terre contre 57 % en 2018. Une avance estimée à deux jours, comparée à la date moyenne des cinq dernières années. 30 % des parcelles sont déjà levées, contre 21 % l’an passé. Quant aux blés, 95 % ont atteint le stade 2 nœuds : 3 % sont entrés en épiaison. La date médiane de ce stade présente un retard de 3 jours par rapport à la moyenne quinquennale.

Les conditions de cultures sont jugées « bonnes à très bonnes » dans 79 % des situations. Le stade épiaison est atteint pour 20 % des blés durs, contre seulement 5 % en 2018, avec des conditions de cultures bonnes à très bonnes dans 7 parcelles sur 10. 19 % des orges d’hiver sont épiées, soit la même proportion qu’en 2018. Les orges de printemps atteignent pour 77 % d’entre elles le stade épi à 1 cm, avec des conditions de cultures qui restent très satisfaisantes.