France

Vous êtes ici

Gérer le datura, une priorité

Maïs
08.09.2020
Datura sur maïs

Toxique pour l’homme et l’animal, le datura doit être éliminé des champs, notamment de maïs.

Le datura est une plante toxique qui contient de l’atropine et de la scopolamine, deux alcaloïdes très toxiques pour l’homme et l’animal. Sa présence est d’ailleurs réglementée dans l’alimentation humaine et animale : des seuils très faibles, atteints généralement avec la production d’une seule plante. L’objectif est donc de n’avoir aucun pied de datura sur l’exploitation d’autant que cette plante exerce une importante compétition pour la culture en place vis-à-vis de la lumière, de l’eau et des éléments nutritifs ce qui n’est pas sans impact sur le rendement. L’enjeu est de ne pas laisser les daturas monter à graines pendant l’interculture. L’idéal est de les arracher en prenant soin de les sortir de la parcelle car un pied de datura peut produire jusqu’à 5000 graines et une graine peut survivre plus de 80 ans dans le sol.

 

11/05/2020
Maïs : repérer et éliminer le datura

Les daturas, toxiques pour l’homme et l’animal, doivent être arrachés et détruits. Les températures inhabituellement élevées du mois d’avril ont favorisé la levée précoce du datura. La destruction de cette dicotylédone doit être systématique car elle contient des alcaloïdes qui, agissant sur le système nerveux central, sont très toxiques pour l’homme et l’animal. Des limites réglementaires existent : 1µg/kg pour les aliments destinés aux nourrissons et aux enfants en bas âge contenant du millet, du sorgho ou du sarrasin. Pour l’alimentation animale, la limite en graines est de 1 g/kg dans toutes les matières premières. Un pied de datura pour 25 m² peut suffire à provoquer une intoxication mortelle chez les bovins via le maïs ensilage. L’enjeu est d’arracher manuellement chaque pied, en portant des gants, de les sortir de la parcelle et surtout, de ne pas laisser les plantes monter à graines. Des solutions chimiques existent, mais la levée échelonnée des plantes complique leur destruction.

> Voir les solutions Syngenta

> En savoir plus