France

Vous êtes ici

Maïs inondés, quelles conséquences ?

Maïs
19.05.2020
Parcelle de maïs 3-4 feuilles

L’impact des fortes pluies sur les maïs dépend du temps de submersion totale.

Les parcelles de maïs du sud-ouest ont, cette dernière semaine, subi d’importantes pluviométries. Certaines sont restées sous l’eau plusieurs heures, voire plusieurs jours. Pour les maïs, un excès d’eau est comparable à une sécheresse : la culture, incapable d’assurer ses échanges respiratoires, est asphyxiée. Au-delà de 48 h de submersion totale, les chances de reprise de la culture sont infimes, notamment pour les jeunes plants qui n’auraient pas dépasser le stade 2-3 feuilles. Le diagnostic définitif doit se faire après le retrait de l’eau complet dans la parcelle. Les plantes encore viables devraient connaître un développement ralenti et laisser paraître quelques signes de faiblesse : jaunissements ou rougissements. L’autre inquiétude des maïsiculteurs est l’apparition possible du mildiou sur maïs avec une prolifération désordonnée de feuilles après la floraison. Un binage des parcelles, une fois les sols ressuyés, permettra de casser la croûte de battance et favorisera la reprise des cultures.