France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Protéger le maïs sans néonicotinoïdes, c’est possible!

Maïs
04.02.2019
Semences de maïs pour préparation semoirs

Les solutions pour faire face aux ravageurs du sol, sans néonicotinoïdes, existent. Sans renoncer à des quintaux.

Plante vulnérable jusqu’à 8-10 feuilles

Les insecticides à base de néonicotinoïdes étaient très utilisés sur maïs en France jusqu’à 2018, année de leur interdiction au niveau national. Près d’un million d’hectares, sur les quelque trois millions semés annuellement, bénéficiaient de ces solutions. La question de l’après se pose. Et les réponses efficaces existent. Rotation diversifiée, préparation du sol, la qualité et profondeur de semis… relèvent de la boite à outils agronomiques. Du côté des intrants, le choix de variétés hybrides à bonne vigueur au départ ou l’utilisation d’engrais starter sont à même de favoriser une croissance rapide et limitent la période de vulnérabilité des plantes, jusqu’au stade 8-10 feuilles. Reste à protéger la plante durant cette période.

Pas de chute de rendement avec Force 20 CS et Karaté 0.4GR

Agriculteur dans la Meuse, Sébastien Aubry a eu recours aux néonicotinoïdes jusqu’en 2018. Il a testé Karaté 0.4GR et une combinaison Force 20 CS Karaté 0.4GR sur ses propres parcelles, en 2018. Verdict ? « Les rendements ont atteint respectivement 60 et 65 quintaux par hectare, ce qui est un peu au-dessus de la moyenne de ces dernières années sur mes parcelles », affirme-t-il. Installé dans les Landes, Fabrice Casteraa a suivi le même protocole. Il se dit « rassuré par l’efficacité du produit tout au long de la culture ». Et si une légère baisse de productivité a été constatée par rapport aux années précédentes, c’est les conditions climatiques du printemps qui en sont responsables selon lui. « Avec Karaté 0.4GR, seul ou associé à Force 20 CS, je n’ai pas vu de différence avec la référence néonicotinoïde, les rendements ont été similaires », détaille-t-il.

Des stratégies à la carte selon le risque

Les deux agriculteurs se sentent prêts pour l’après néonicotinoïdes. Avec une idée forte : adapter la stratégie de protection, à la carte, selon le risque. Fabrice Casteraa compte protéger un tiers de son maïs avec Karaté 0.4GR, un tiers avec Force 20 CS, et un tiers avec un autre insecticide microgranulés. « Mais sur une de mes parcelles où la pression taupin est particulièrement forte, j’associerai les deux solutions : Karaté 0.4GR à Force 20 CS », précise-t-il. Même adaptativité pour Sébastien Aubry, qui envisage de pérenniser l’utilisation des deux solutions, séparément ou associées sur les parcelles sensibles : « Vu le prix des semences, il est important que chaque pied soit productif!»

Usages autorisés pour Karaté 0.4GR et Force 20 CS

Karaté 0.4GR est homologué, sur maïs, contre les taupins, scutigerelles et chrysomèles. Force 20 CS est homologué contre les taupins, chrysomèles, scutigérelles, noctuelles et hannetons.