France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

Le semis : un chantier, des enjeux

Maïs
11.01.2019
Semis de qualité

La bonne implantation du maïs favorise le développement de la plante. Rappel des facteurs agronomiques importants.

La préparation du sol

Avant même le semis, la préparation du sol est une étape essentielle. Une structuration homogène va favoriser le réchauffement du sol, ainsi qu’une levée rapide et harmonisée. Elle facilite également un enracinement profond de la plante. Vis-à-vis des champignons, le broyage/enfouissement des résidus de la culture précédente limite les risques.

Date de semis

Du sud au nord de la France, le semis de maïs s’effectue entre mi-mars et mi-mai. Bien observer les parcelles avant le passage du semoir permet de viser les meilleures conditions : sol ressuyé et structure du sol motteux et friable et température du sol supérieure à 10 °C. Les prévisions météo sont également à suivre, pour s’assurer des conditions favorables à 7-10 jours.

Profondeur de semis

Un semis superficiel rendra la graine plus sensible au sec et aux attaques d’oiseaux. À l’inverse, un semis trop profond peut entraîner le flétrissement du germe ou même le pourrissement de la graine en cas de battance et d’hydromorphie. Les risques seront mieux maîtrisés à trois centimètres.

Densité de semis

Divers critères permettent de définir la densité de semis idéale pour le maïs. L’usage de la culture, grain ou fourrage, le potentiel de la parcelle, la disponibilité en eau, date de semis… et avant tout, la variété elle-même. Il convient donc avant tout de bien suivre les recommandations du semencier.

Rotation et choix de semences

Vis-à-vis des champignons, l’intégration de plantes non hôtes dans la rotation est recommandée, tout comme le choix de variétés peu sensibles. Le drainage de la parcelle est également conseillé face aux Fusarium du groupe liseola. Dans la rotation, l'absence de maïs, même pour une seule année, limite très fortement la population de chrysomèle du maïs présente dans la parcelle.

Réglage et utilisation du semoir 

Ne pas semer trop vite, éviter d’utiliser un matériel trop usé, bien serrer la roue plombeuse… La bonne implantation du maïs se joue aussi dans le réglage et la qualité du matériel. 

Découvrez comment quelques réglages simples et rapides peuvent favoriser l’implantation de votre maïs et tirer le meilleur parti de vos semences : > Un semis de qualité