Désherbage de précision, gagner en efficacité avec moins d’herbicides

Maïs
Désherbage de précision, gagner en efficacité avec moins d’herbicides

Le désherbage de précision sur maïs permet de réduire les quantités d’herbicides tout en permettant plusieurs passages ciblés pour gagner en efficacité.

Appliquer moins d’herbicides et maîtriser la flore adventice des maïs

Le désherbage de précision est très prometteur car il permet de mettre en œuvre des programmes efficaces tout en limitant les quantités d’herbicides par une application sur le rang ou en ciblant directement la pulvérisation sur les mauvaises herbes. 
Ces nouvelles technologies de désherbage permettent, sur une culture comme le maïs, très sensible aux mauvaises herbes, d’envisager si nécessaire plusieurs applications herbicides en post-levée par exemple afin de préserver le rendement. « Le désherbage de précision est un atout à la fois pour réduire les quantités d’herbicides et faire face aux flores complexes ou difficiles (datura, ambroisie, vivaces ...) qui nécessitent en général une deuxième application d’herbicide en post-levée » observe Didier Bruxelle, marketing manager herbicides chez Syngenta.

Combiner traitement localisé sur le rang et désherbage mécanique

La première technologie de désherbage de précision consiste à localiser l’herbicide sur le rang et pratiquer un désherbage mécanique dans l’inter-rang. Ainsi, l’herbicide est appliqué sur seulement 30 à 50 % de la surface. « Chez Syngenta, pour accompagner les agriculteurs dans cette voie, nous développons la solution de désherbage localisé On’Row qui permet de désherber sur le rang avec des buses homologuées réduction de dérive » souligne Sébastien Mille, expert technique national herbicides chez Syngenta. Cette solution s’appuie sur un couple spécifique « écrous/buses » afin de pulvériser sur du rang avec une largeur de 20 à 40 cm seulement. La quantité d’herbicides est réduite de 50 à 70 % et l’IFT également en conséquence. La solution On’Row commercialisée par l’entreprise Solhead peut être adaptée sur un semoir, une bineuse ou une rampe de traitement. Elle répond aux attentes réglementaires de réduction des ZNT eau et DSR (Distance Sécurité Riverains) et contribue à la baisse des IFT.

Identifier et cibler les adventices à détruire

La deuxième technologie de désherbage de précision repose sur la pulvérisation ciblée d’herbicides après identification des mauvaises herbes. La reconnaissance des adventices peut se faire par des drones ou grâce à des capteurs et caméras embarqués sur la rampe du pulvérisateur. Les informations sont alors transmises à des calculateurs afin de cibler et reconnaitre les mauvaises herbes lors du traitement qui peut être réalisé en direct ou en différé à partir de cartographies. De plus en plus de fabricants de matériels de pulvérisation sont investis dans ces nouvelles technologies, Syngenta les accompagne dans leur mise en œuvre avec les solutions herbicides performantes.
« La pulvérisation ciblée permet de réduire très significativement les quantités appliquées d’herbicide en fonction de la pression des adventices, contribuant ainsi à la réduction des IFT » précise l’expert.


Les solutions herbicides Syngenta de post-levée du maïs

  • ELUMIS® est un herbicide anti-graminées et anti-dicots de post-levée à base de deux substances actives systémiques aux modes d’action différents, la mésotrione (75 g/l) et le nicosulfuron (30 g/l). Les doses recommandées peuvent être modulées en fonction de la flore à détruire et des conditions pédoclimatiques (0,75 à 1,5 l/ha). Il est conseillé sur des adventices jeunes entre 2 à 10 feuilles du maïs.
  • CALARIS® (75 g/l de mésotrione + 330 g/l de terbuthylazine) se distingue par son très haut niveau d’efficacité et sa rapidité d’action sur les dicotylédones classiques, difficiles et céréalières avec une action complémentaire intéressante contre les graminées et les vivaces. Il peut être utilisé sur une large période du stade 3 à 10 feuilles du maïs.
  • PEAK® (750 g/kg de prosulfuron) est un herbicide systémique doté d’un triple mode d’action (foliaire, racinaire et anti-germinatif) actif uniquement sur les dicotylédones. Il s’utilise en post-levée des adventices, du stade 2 feuilles au stade 10 feuilles du maïs.
  • CALLISTO® PLUS (50 g/l de mésotrione + 120 g/l de dicamba) est un herbicide efficace sur dicotylédones annuelles et vivaces avec une large période d’emploi, du stade 2 feuilles à 10 feuilles du maïs. Son excellente sélectivité permet son utilisation au stade 6-8 feuilles du maïs et au-delàs, à la dose de 0,8 l/ha.