France

Vous êtes ici

Désherbage du maïs, Syngenta diversifie son approche

Maïs
15.11.2020
Infestations dans un champ de maïs

Pour accompagner le désherbage du maïs, Syngenta propose différents services : Vigie Flore et Proximaïs i-Tech

Vigie Flore, un autre éclairage sur le désherbage du maïs

Pour Syngenta, accompagner l’évolution des pratiques de désherbage, sur maïs, ne s’arrête pas à la commercialisation de produits phytosanitaires. Cet enjeu prend d’autres formes. Les opérations « Vigie Flore » ont ainsi commencé dès 2005 sur maïs. L’idée est de recenser la flore restante après désherbage en fin de saison : une manière de tirer le bilan des programmes, un « contrôle qualité » pour en juger l’efficacité et suivre l’évolution de la flore. La finalité ? Donner les grandes orientations au niveau d’un secteur de production et rechercher les meilleures solutions adaptées à chaque situation avec la possibilité à terme de réaliser des fiches personnalisées par agriculteurs.

Ces opérations sont aujourd’hui également menées sur colza, céréales et tournesol.  Quelques 25 « Vigies flore » sont organisées sur une centaine de parcelles chacune, soit 2500 parcelles par saison. Chaque année, près d’un millier d’agriculteurs participent à ces opérations, en relation avec leur distributeur ou leur chambre. 

Préserver la ressource en eau

Dans le cadre de la promotion des nouvelles recommandations des herbicides à base de S-Métolachlore Syngenta propose également des diagnostics parcellaires, avec le concours des distributeurs et de la prescription. Un bilan est fait sur les conditions topographiques, l’exposition des parcelles et leur situation pour évaluer la fragilité du milieu, notamment sur les aspects aquatiques. Des conseils sont donnés, par exemple pour la mise en place d’aménagements spécifiques (bandes tampons, haies…) afin de préserver la ressource en eau.

Proximaïs i-Tech, outil d’aide à la décision innovant

Proximaïs i-Tech est l’OAD proposé par Syngenta pour le désherbage du maïs. Il s’agit d’une application mobile (I-OS & Androïd) d’aide à la décision permettant un transfert d’expertise sur le désherbage maïs avec un accès. Deux nouveautés sont en cours de développement pour la saison 2020. Tout d’abord, un accès direct à Quali’Cible pour orienter les réflexions du conseiller et de l’agriculteur sur la préservation de l’eau, notamment en ce qui concerne l’utilisation du S-Métolachlore (S-moc). C’est aussi un excellent vecteur de communication « in situ » pour promouvoir, à la parcelle, les nouvelles recommandations et conseils de prudence.

L’utilisateur dispose également d’une aide à la reconnaissance des adventices.Proximaïs i-Tech
Un algorithme basé sur l’intelligence artificielle a été conçu pour identifier les mauvaises herbes automatiquement à partir d’une photo. Cette fonctionnalité est déjà opérationnelle pour photos des adventices. Les développeurs de Syngenta travaillent sur la possibilité d’interpréter une image de l’inter-rang dans son entier : Proximaïs i-Tech sera alors en mesure de reconnaître les différentes adventices présentes, leur stade et leur densité.