France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

ToBRFV : quelles mesures possibles sur les semences de tomate ?

Légumes
04.07.2019
illustration tomate

Les cultures de tomate et poivron font face au ToBRFV : que sait-on aujourd’hui, quelles mesures sont prises ?

Syngenta accorde la plus haute importance à l’approvisionnement de semences saines. 
Suite à l’apparition du virus du fruit rugueux de la tomate brune, le ToBRFV, nous testons tous les lots de semences de tomates pour la détection de ce virus selon les protocoles validés par les organismes accrédités que sont l’ISHI (International Seed Health Initiative) et l’ISTA (International Seed Testing Association).
 

Qu'est-ce que le virus ToBRFV ?

Le virus du fruit rugueux de tomate brune (ToBRFV ou TBRFV) est un tobamovirus découvert récemment et apparenté au virus de la mosaïque du tabac (TMV) et de la tomate (ToMV). Il peut infecter la tomate et le poivron. 
Les symptômes provoqués par ToBRFV chez la tomate sont similaires à ceux provoqués par d'autres tobamovirus (TMV/ToMV) : mosaïque sur les feuilles, rétrécissement des feuilles, nécrose du pédicule, calices ou pétioles et/ou taches jaunes des fruits.
Cette similarité dans les symptômes constitue un risque important : il est essentiel que les plantes suspectes soient échantillonnées et testées par un laboratoire accrédité. 
Le virus ToBRFV a été observé pour la première fois en Israël en 2014, puis en Jordanie et a ensuite été trouvé en 2018 sur des cultures de tomate au Mexique, aux Etats-Unis, en Allemagne et en Italie.
Les tobamovirus, y compris ToBRFV, n'ont pas de statut de quarantaine pour le moment, bien que leur impact sur les productions végétales puisse être important. 
 

Comment le ToBRFV se propage-t-il ? 

Les Tobamovirus se transmettent mécaniquement (c’est-à-dire par simple contact) entre les plantes d’une même espèce ou d’une espèce à l’autre par les personnes et par l'équipement, (comme c'est le cas pour Clavibacter, par exemple). On sait aussi que les Tobamovirus survivent longtemps dans le sol, l'eau, les plantes et les matériaux inertes comme les vêtements et les outils. 
Les fruits, le tabac, les plantes hôtes (p. ex. les plantes ornementales) et les graines sont des sources potentielles de propagation à longue distance des Tobamovirus. ToBRFV ne devrait pas être différent à cet égard. Les plantes et fruits infectés transportent des concentrations extrêmement élevées du virus. Les plantes et fruits infectés par le ToBRFV qui ont été manipulés par un travailleur agricole représentent un risque majeur de propagation à de nouvelles cultures. 
 
Dans ces conditions, la prévention est essentielle : mettre en place des mesures très strictes d’hygiène sur les personnes et les objets lors de toute entrée et sortie dans une serre. 

Quelles sont les mesures prises par Syngenta pour assurer un approvisionnement en semences saines ?

Syngenta accorde la plus haute importance à la production de semences saines, à l’utilisation d’une désinfection et d’un traitement adéquats des semences.
Les cultures de semences de tomates sont inspectées à plusieurs reprises pendant le cycle de la culture de production de semences pour détecter la présence éventuelle d'agents pathogènes. Dans la mesure du possible, nous échantillonnons et testons systématiquement les plantes pour détecter les agents pathogènes transmis par les semences. Lorsque le virus de la mosaïque du pépino, Clavibacter ou un autre agent pathogène officiellement réglementé est détecté lors de la production de semences, la culture est détruite et les semences ne sont pas récoltées.
La majorité des variétés de tomate de serre ont été produites conformément aux protocoles d’hygiène stricts de la norme GSPP (bonnes pratiques en matière de semences et de plantes). Les sites de production agréés GSPP sont régulièrement audités par l’un ou l’autre de ces organismes : Naktuinbouw (NAKT) ou par la Société Officielle de Contrôle (SOC).
Une fois les graines de tomates récoltées, les mesures suivantes sont appliquées :
  • Toutes les graines sont extraites des fruits récoltés en utilisant une méthode d'extraction acide adéquate.
  • Toutes les semences sont traitées avec de l'hypochlorite de sodium (NaOCl) comme traitement bactéricide et virucide de routine.

Les tests sanitaires 

Les lots de semences de tomates commercialisés par Syngenta ont été testés pour les agents pathogènes mentionnés ci-dessous depuis leur récolte, conformément aux exigences réglementaires et à des évaluations approfondies du risque phytosanitaire, sur un échantillon représentatif ne montrant aucun signe de présence d’agent pathogène.
 

1. Tobamovirus

  • Virus de la mosaïque du tabac (TMV)
  • Virus de la mosaïque de la tomate (ToMV)
  • Virus du fruit rugueux de tomate brune (ToBRFV)

2. Virus de la mosaïque du pépino (PepMV)

3. Clavibacter michiganensis subsp. michiganensis (Cmm)
 
4. Xanthomonas spp. Maladie qui cause la tache bactérienne.
  • X. euvesicatoria
  • X. perforans
  • X. vesicatoria
  • X. gardneri
 
L'échantillonnage et les tests sont effectués conformément aux normes internationales pour le commerce des semences et aux autorisations NAL (Naktuinbouw authorized laboratories) ou NSHS (National Seed Health System) afin de garantir la qualité de tous les aspects des tests de semences.
La capacité de chaque méthode à détecter l’ensemble des pathogènes ou des sous-groupes de pathogènes a été validée et sujette à de fréquents contrôles.
 
Pour en savoir plus
Le ToBRFV est l’objet d’une attention soutenue de la part de toute l’industrie de la semence. Vous pourrez trouver plus d’informations sur les différents sites ci-après.
N’hésitez pas à contacter votre interlocuteur Syngenta habituel pour toute question.