France

Vous êtes ici

Gène VAT : des variétés de melons armées contre les pucerons

Légumes
02.11.2016
Pucerons sur feuille de melon

Toutes les variétés de melon Syngenta sont pourvues de la résistance pucerons grâce au gène VAT.

Les pucerons sont des insectes piqueurs-suceurs. Ils sucent la sève en perçant les tissus végétaux ce qui, du fait de la toxicité de leur salive, déforme les feuilles (dégât direct) et appauvrit les plantes. Ils excrètent également le miellat, substance collante et sucrée, propice à la fumagine (champignon qui inhibe la photosynthèse). Enfin, et le plus important, ce sont les vecteurs les plus communs de nombreux phytovirus, provoquant des dommages irréversibles dès la transmission :

  • Les virus persistants, plutôt rares, se transmettent par quelques espèces de pucerons bien spécifiques qui conservent longtemps leur pouvoir pathogène.
  • Les virus non persistants, transmis et acquis par un grand nombre de pucerons ; ils sont transmissibles pour une durée limitée. Les plus connus sont : CMV (Cucumber Mosaic Virus), WMV (Watermelon Mosaic Virus), ZYMV (Zucchini Yellow Mosaic Virus).

Le puceron le plus présent sur la culture de melon est Aphis Gossypii. Il s’attaque à plus de 600 espèces végétales différentes. Cependant une résistance naturelle existe : c’est une réaction d’antixénose (effet répulsif naturel de la plante après contact buccal de l’insecte) associée à de l’antibiose (longévité et fécondité du puceron diminuées) et à un blocage de la transmission des virus non persistants.

Cette résistance, contrôlée par le gène VAT (Virus Aphid Transmission) est désormais introduite de façon quasi systématique par nos sélectionneurs sur toutes les variétés de melon Syngenta.

Portrait de Jean-Marc Cheryrias« Dans le Sud-Est, les cultures de saison sont particulièrement agressées et vulnérables. Les conditions sèches et chaudes favorisent le développement de l’oïdium et la prolifération des pucerons. Il est impératif d’optimiser nos moyens de lutte, tout en préservant notre environnement. Avec nos dernières nouveautés comme Artorius, Brutus, Avalonia et Mc2039, nous armons la production pour résister contre pucerons et oïdium. Un programme de protection adapté associant des spécialités phytosanitaires classiques et de biocontrôle complétera parfaitement l’offre. Les producteurs vont mettre toutes les chances de leur côté pour une récolte réussie ! »

Jean-Marc Cheyrias, Ingénieur Conseil Cultures Légumes