France

Vous êtes ici

Qualité et goût, des critères primordiaux de sélection des melons

Légumes
21.10.2016
Test consommateur de qualité du melon

Rendement, conservation ou résistance sont des critères de sélection du melon... ainsi que l’avis des consommateurs.

Chaque année, Syngenta soumet plusieurs de ses variétés à des tests consommateurs. Staphyt, l’une des sociétés leader en prestation de services liés aux agro-sciences, est sollicité dans ce cadre. « Pour 2016, nous avons procédé à des dégustations sur six nouvelles variétés », explique Céline Milhan, en charge de ces tests pour Staphyt.

Un panel de 60 personnes a été constitué. « Nous ne leur demandons aucune compétence particulière, seul leur ressenti spontané importe. Cependant un soin est apporté au recrutement des personnes pour qu’elles soient représentatives du cœur de cible », détaille Céline Milhan.

Juger le goût, mais aussi l’apparence, la texture et l’odeur

Portrait de Céline Milhan - Société StaphytLes conditions de dégustation sont étudiées et normées pour influencer le moins possible les goûteurs. Le test se passe dans des boxs pour qu’ils soient isolés les uns des autres. Après analyse du sucre (Degré Brix) les melons sont selectionnés puis découpés pour ne garder que le centre. Les melons sont ensuite servis de manière aléatoire pour réduire au maximum d’éventuels biais. Chaque consommateur renseigne via un questionnaire ses appréciations sur l’odeur, la couleur, la texture… grâce à une échelle numérique (de 1 à 9) ou sémantique (j’aime/j’aime pas). Les melons sont également jugés « entiers » : apparence, texture, odeur…  

Les appréciations sont ensuite rendues à Syngenta avec une grille de comparaison qui permet de les situer, pour chaque critère, avec des références du marché. « Une démarche qui permet au sélectionneur de prendre pleinement en compte les attentes du consommateur dans le développement et la promotion de nouvelles variétés », conclut Céline Milhan.