Vous êtes ici

Share page with AddThis

Désherbage du colza : rester vigilant en post-semis prélevée

Colza
29.06.2016
Champ de colza envahit d'adventices

Du Poitou à la Basse Normandie, les colzas comptent sur Colzor Trio pour s’adapter à la pression d’une flore variée.

Sylvie Rénac, ingénieur conseil grandes cultures en Pays-de-la-Loire, Poitou, Centre et Basse Normandie, témoigne.

Observer pour cibler au plus juste

« Dans les Pays-de-la-Loire, les stratégies de désherbage du colza sont au final assez simples, basées sur l’utilisation de Colzor Trio, en passage unique en post-semis prélevée à la dose de 3 à 3,5 l/ha. Les pressions d’adventices sont relativement modérées. La flore, constituée de matricaires, gaillet, coquelicot et géraniums en pression modérée, est facilement maîtrisée par l’association de la clomazone, du diméthachlore et du napropamide au sein de Colzor Trio.

En cas de repousse de céréales, de vulpin et de ray-grass, nous conseillons de renforcer l’efficacité de notre spécialité avec un produit à base de propyzamide ou avec du Ielo (propyzamide + aminopyralide) si les coquelicots ou géraniums sont encore présents. Dans les autres régions que je suis, la flore est plus complexe mais la stratégie de base reste la même, centrée sur l’utilisation du Colzor Trio, en post-semis prélevée. Le programme conseillé dépend alors de la flore présente.
> Pour vous aider dans la reconnaissance des adventices dans votre parcelle, utilisez Agro-visio Flore.

Dans les Pays-de-la-Loire, les stratégies de désherbage du colza sont au final assez simples, basées sur l’utilisation de Colzor Trio, en passage unique en post-semis prélevée à la dose de 3 à 3,5 l/ha.

 

Géranium, gaillet, coquelicot et ombellifères en Poitou

Portrait de Renac Sylvie ICC Pays de LoireEn Poitou par exemple, la pression de géranium, de coquelicot, de gaillet et d’ombellifères peut être importante dans certaines parcelles de colza. Dans ces situations, Colzor Trio doit être renforcé avec un produit partenaire en post-semis prélevée : métazachlore + DMTA-P ou métazachlore + quinmérac. Il est également possible d’utiliser Colzor Trio en programme avec Ielo. Dans ce cas, il ne faut pas oublier notre conseil de base : optimiser l’application en post-semis prélevée pour une efficacité optimale sur la flore de manière précoce.

En effet, les adventices du colza restent très concurrentielles : un désherbage précoce raté impactera inévitablement le rendement final. Ces dernières années, nous constatons une évolution de la flore. Nos essais permettent de tester et d’adapter les stratégies les plus performantes et les plus économiques par rapport à la flore présente au sein de la parcelle. Car pour un agriculteur, les deux doivent être liées. Et dans cette optique, Colzor Trio décroche, cette année encore, d’excellents résultats. »