France

Vous êtes ici

Share page with AddThis

« Colzor Trio, le pivot du désherbage du colza »

Colza
29.06.2016
Ray-grass dans parcelle de colza

Dans le Sud-Est, Colzor Trio reste la clé des stratégies de désherbage, seul ou en association.

Jean-François Dobrecourt, ingénieur conseil grandes cultures en Bourgogne, Rhône-Alpes et Auvergne, témoigne.

Colzor Trio assure des parcelles propres

Portrait Jean-François Debrecourt ICC Bourgogne« Que ce soit en Bourgogne, en Rhône-Alpes ou en Auvergne, quand les rotations sont longues et la flore commune, le Colzor Trio permet, à lui seul, de préserver la propreté des parcelles. Positionné en post-semis prélevée, il reste, à la dose de 3,5 l/ha, le pivot des stratégies de désherbage.
L’association de ces trois matières actives (clomazone, diméthachlore et napropamide) permet une très bonne maîtrise des dicotylédones communes (gaillet, matricaire, véronique), de crucifères (capselle ou sisymbre), sans oublier une action non négligeable sur des graminées comme le vulpin ou le ray-grass : deux problématiques montantes en rotation céréalière. Dans les rotations plus courtes où la flore est plus complexe, avec notamment la présence de géranium – c’est le cas sur les plateaux de Bourgogne – Colzor Trio a besoin d’un appui.
En programme, il peut être précédé de napropamide incorporée avant le semis. En post-semis prélevée, il peut être associé à une autre spécialité pour renforcer le spectre du programme. La dernière option peut être relayée en post-levée avec des spécialités à base de propyzamide tel que Ielo (propyzamide + aminopyralide) ou à base de propyzamide comme le Kerb Flo.

Positionné en post-semis prélevée, Colzor Trio reste, à la dose de 3,5 l/ha, le pivot des stratégies de désherbage.

 

La post-semis prélevée, efficace dans toutes les situations

Cette année, certains agriculteurs ont fait le choix de n’opter que pour un produit de post-levée : une option insuffisante dans bien des situations. Nos essais le prouvent : une intervention en post-semis prélevée pour limiter la concurrence des adventices lors du semis reste la plus efficace. Le choix du partenaire de Colzor Trio doit se faire en fonction de l’historique et du potentiel de salissement de la parcelle et de la présence ou non de résistance. Alterner les matières actives utilisées au sein de la rotation reste un frein efficace à leur développement.

Nos expérimentations permettent de tester et d’affiner la complémentarité de tel ou tel produit, à telle ou telle dose, avec le Colzor Trio. Mais elles montrent cette année encore que ce dernier reste le pivot du désherbage du colza dans notre région». En 2015 d’après les sources panel, Colzor Trio l’est dans 29 % des programmes.