France

Vous êtes ici

La tenthrède de la rave, en embuscade sur colza

Colza
10.11.2020
Tenthrède de la rave, Ravageurs

Des morsures de limbes sont constatées sur les colzas, probablement dues à la tenthrède de la rave.

Le colza est sensible à la tenthrède de la rave jusqu’au stade 6 feuilles. Mais attention, seule la larve est nuisible. Si la quantité d’adultes présents n’est pas directement liée à la présence future de larves, cela reste un signe d’alerte. L’observation consiste donc à repérer des chenilles, de couleur grise-verte-noire, de 2 cm de long environ. Elles consomment rapidement le limbe des feuilles, ne laissant que les nervures. Le seuil indicatif de risque est de « 25 % de la surface foliaire détruite en conditions favorables pour le ravageur ». À noter que les attaques sont généralement rapides, durant 8 à 10 jours.

15/09/2020
Tenthrède de la rave : repérer les larves dans les colzas
Dans la famille des tenthrèdes, seules les larves sont préjudiciables au colza. La présence d’adultes doit sonner l’alerte.
L’installation de cuvettes jaunes dans les colzas donne des informations très précieuses sur la présence des populations d’insectes dans les parcelles. Des adultes de tenthrède de la rave ont été piégés la semaine passée. Mais pour rappel, l’adulte n’est pas nuisible : c’est la larve, fausse chenille noire d’environ 2 cm, qui occasionne des dégâts en consommant le limbe des feuilles. Le nombre d’adultes ne présage en rien le nombre de larves mais leur présence doit renforcer la surveillance des cultures. D’où la nécessité d’assurer une surveillance régulière des parcelles. La période de risque s’étale de la levée au stade 6 feuilles. Le seuil est fixé à 25 % de la surface foliaire grignotée.