France

Vous êtes ici

Méligèthes sur colza : le vol s’intensifie

Colza
31.03.2020
Nombreuses méligèthes sur boutons de colza

Pour les colzas non fleuris, la vigilance vis-à-vis des méligèthes s’impose.

Le piégeage des méligèthes dans les parcelles de colza est en forte augmentation : jusqu’à 250 individus par cuvette dans certaines situations. Les températures de ces derniers jours, supérieures à 14°C, ont favorisé leur déploiement. Le risque s’arrête dès l’apparition des premières fleurs ce qui est de plus en plus fréquent. Face au nombre important cette année de parcelles hétérogènes, la surveillance doit se poursuivre. Pour des colza vigoureux, le stade d’intervention se situe, pour des plantes ayant atteint le stade E (boutons séparés), au repérage de 6 à 9 méligèthes par pied. Pour des colzas plus chétifs, ce seuil descend à 2-3 insectes par plante. Si une intervention est jugée nécessaire, choisir un produit affichant la mention abeilles, ne pas le mélanger avec un fongicide, et l’appliquer en dehors de la présence des pollinisateurs dans la parcelle.

 

26.02.2020
Colza : des méligèthes repérés

Les méligèthes sont considérés comme des ravageurs du colza jusqu’à l’ouverture des premières fleurs. Ensuite, place à leur rôle de pollinisateur. La douceur des températures favorise une activité précoce des méligèthes. Les premiers piégeages ont été réalisés dans les parcelles de colza. Les plantes les plus sensibles à ce ravageur sont celles de petite taille qui ont souffert des attaques de larves d’altises et/ou d’excès d’eau. Pour les colzas sains et vigoureux, le risque est pour le moment assez faible. Dès que les colzas sont en fleurs, les méligèthes ne doivent plus être considérés comme des nuisibles mais comme des insectes utiles via leur rôle de pollinisateur.

 

> Voir les solutions Syngenta :