France

Vous êtes ici

Noircissement des siliques de colza, plusieurs causes

Colza
15.07.2021

Alternaria, champignons saprophytes... les causes sont multiples pour expliquer la présence de taches noires sur les siliques.

La météo capricieuse retarde actuellement les moissons. Tous les colzas ne sont pas encore récoltés et dans certaines parcelles, ces conditions très humides de fin de cycle laissent apparaître des symptômes de noircissement des siliques. Selon l’institut technique Terres Inovia, les origines sont multiples, à commencer par la présence d’alternaria. Cette maladie se développe sur les siliques sous forme de petites taches noires circulaires. À ce stade, la nuisibilité reste, heureusement, modérée. Les noircissements peuvent également être dus à la présence de champignons saprophytes, de type cladosporium. Leur couleur, foncée, explique les symptômes actuellement visibles et induit un dessèchement des siliques. Celui-ci peut être amplifié par des attaques tardives de sclérotinia, de phoma ou de charançons de la tige. Les attaques de charançons des siliques ou de cécidomyies peuvent quant à elles entraîner l’éclatement des siliques.