France

Vous êtes ici

Colza, des hétérogénéités à observer en sortie d’hiver

Colza
04.01.2022

Certains colzas présentent une faible biomasse. Mais l’hiver n’est pas fini.

Tous les semis de colza ne se sont pas déroulés dans des conditions optimales. Certaines parcelles ont pu enregistrer un certain retard, heureusement rattrapé depuis pour la plupart. Mais pour d’autres, les peuplements sont irréguliers. Certains agriculteurs pourraient être tentés de retourner leurs parcelles. Mais il est encore trop tôt, l’hiver n’est pas fini et la situation peut encore évoluer. Évaluer le potentiel en place consiste à tenir compte de la biomasse mais aussi du peuplement, en comptant le nombre de pieds au mètre carré. Le contexte de la parcelle doit également être pris en compte : hydromorphie, enherbement, défaut d’enracinement, dégâts de ravageurs d’automne... En moyenne, c’est à partir d’une densité de 10 à 15 pieds par m2 que le colza peut être conservé. Mais là encore, une observation précise de la parcelle permettra d’affiner le diagnostic.