France

Vous êtes ici

Colza, le stade charançon de la tige est atteint

Colza
23.03.2021
Ravageur colza charançon sur tige

La vigilance vis-à-vis du charançon de la tige du colza doit se poursuivre jusqu’à la fin de la montaison.

Terres Inovia a fait le point sur l’état des colzas suite à la période de gel de mi-février dans le Grand Est. Les dégâts sont au final limités. Toutefois, l’institut constate quelques destructions de pieds, notamment dans les parcelles les plus avancées, dans celles les plus exposées au vent et là où les infestations d’altises étaient les plus nombreuses. Des phénomènes de déchaussement sont apparus et des attaques du charançon du bourgeon terminal se sont produites particulièrement sur les petits colzas. La viabilité de ces plantes chétives est remise en cause. Les retournements de culture pourraient concerner 2 000 ha en Lorraine et en Haute-Marne mais devront être limités aux situations les plus catastrophiques. Le prix du colza restant pour l’heure très porteur et la capacité de cette culture à récupérer étant importante, l’objectif est de préserver ce qui peut l’être.
Après observations et évaluation du risque parcellaire, une protection avec un insecticide efficace pourra être apportée. 

16/03/2021
Sur colza, les dégâts de gel sont limités
L’impact du gel diffère selon les parcelles de colza. Des retournements sont envisagés.
Terres Inovia a fait le point sur l’état des colzas suite à la période de gel de mi-février dans le Grand Est. Les dégâts sont au final limités. Toutefois, l’institut constate quelques destructions de pieds, notamment dans les parcelles les plus avancées, dans celles les plus exposées au vent et là où les infestations d’altises étaient les plus nombreuses. Des phénomènes de déchaussement sont apparus et des attaques du charançon du bourgeon terminal se sont produites particulièrement sur les petits colzas. La viabilité de ces plantes chétives est remise en cause. Les retournements de culture pourraient concerner 2 000 ha en Lorraine et en Haute-Marne mais devront être limités aux situations les plus catastrophiques. Le prix du colza restant pour l’heure très porteur et la capacité de cette culture à récupérer étant importante, l’objectif est de préserver ce qui peut l’être.

09/03/2021
La remontée des températures, propice aux charançons sur colza
Les vols des charançons de la tige du colza pourraient démarrer avec la hausse du thermomètre.
Ralentie par le froid de ces dernières semaines, l’activité des charançons de la tige du colza pourrait reprendre avec la remontée des températures. La vigilance est donc de mise. Les premiers vols débutent dès que le thermomètre affiche 9°C et se généralisent au-delà de 12-13°C. Si les températures redeviennent défavorables, ces ravageurs retournent s’abriter dans le sol mais restent actifs si le thermomètre ne descend pas sous les 6°C. Les parcelles abritées du vent accueillent en général les premiers vols car les températures y sont plus douces. La pose des cuvettes jaunes dans les parcelles reste un très bon indicateur pour suivre l’évolution de la dynamique des populations. Contre cet insecte, aucun seuil d’intervention n’est fixé. L’objectif de la lutte est de limiter au maximum le nombre d’adultes avant l’entrée en ponte des femelles.

Voir les solutions Syngenta :
- Karate Xflow
- Karate Zeon
- Kusti