France

Vous êtes ici

Colza : le redoux, favorable aux charançons de la tige

Colza
24.03.2020
Ravageur colza charançon sur tige

Les colzas sont sensibles au charançon de la tige jusqu’à la fin de la montaison.

Le piégeage des charançons de la tige du colza se poursuit dans de nombreuses parcelles. Sur colza, la période de risque s’étend jusqu’à la fin de la montaison. Les températures plus douces des derniers jours ont été favorables aux vols. Les parcelles hétérogènes, avec des stades de développement très disparates, sont les plus sensibles. Des déformations de tiges sont déjà observées : à ne pas confondre avec des fendillements physiologiques dus à une croissance rapide.

04.02.2020
Colza : déjà quelques charançons de la tige repérés

La météo, inhabituellement douce pour un mois de janvier, renforce le risque charançon sur colza. Les premiers charançons de la tige ont été capturés dans des parcelles de colza des régions du Centre Val de Loire et du Poitou-Charentes. Attention à ne pas confondre ce ravageur avec le charançon de la tige du chou, peu ou pas nuisible pour le colza. Ce dernier, plus petit, a le bout des pattes roux et une tache blanchâtre dorsale entre le thorax et l’abdomen. Le redoux et les périodes ensoleillées sont favorables au déclenchement du vol du charançon de la tige du colza. L’installation de cuvettes jaunes dans les parcelles reste un outil simple à mettre en place et efficace pour repérer les premiers vols. Les colzas sont sensibles à partir du stade C2 (début du décollement de la tige).